11 M$ pour aider le secteur manufacturier dans l’intégration de technologies de l’Industrie 4.0

Le consortium de la Fabrication de prochaine génération Canada (NGen) s’engage à verser plus de 11 millions de dollars pour un projet de Supergrappe dans le but de construire des systèmes de production plus intelligents et plus résistants qui permettra l’intégration de l’intelligence artificielle (IA), de l’industrie 4.0, du partage des données et de la robotique collaborative à des environnements de fabrication très flexibles et adaptables dans le but de transformer le paysage manufacturier canadien.

Ce projet de Supergrappe, dirigé par MDA, avec ses partenaires Promark Electronics et AV&R, aidera à l’application des technologies de fabrication de pointe dans des environnements de production, qui se fait nécessaire dans un secteur où les changements constants et la capacité à maintenir la flexibilité sont des avantages concurrentiels essentiels.

« Le secteur manufacturier canadien devient de plus en plus flexible et technologiquement avancé, grâce à des initiatives comme les supergrappes d’innovation », a déclaré l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. « Ce projet NGen est un excellent exemple de la façon dont la collaboration entre les experts en recherche et développement peut donner aux entreprises canadiennes un avantage concurrentiel sur les marchés mondiaux. Nous sommes heureux d’appuyer à nouveau fièrement cette entreprise canadienne, alors qu’elle étend ses activités au Canada. »

Échanges d’expertise

Chaque partenaire du projet concevra des technologies hautement transférables qui pourront aider d’autres fabricants canadiens à obtenir du succès à long terme.

Ainsi, visant à relever les nouveaux défis de la fabrication spatiale, MDA concevra des solutions de l’industrie 4.0 en matière d’assemblage et d’essai automatisés pour les constellations de satellites à grand volume. MDA est un partenaire de mission spatiale internationale et un pionnier de la robotique, des systèmes de satellites et de la géo-intelligence, qui participe depuis plus de 50 ans à des premières sur et au-dessus de la Terre.

De son côté, l’entreprise montréalaise Promark Electronics concevra de nouvelles solutions en matière de systèmes robotiques flexibles pour l’assemblage de petites pièces électroniques, et utilisera l’intelligence artificielle pour la planification de la production et les renseignements commerciaux. Fondée en 1987, l’entreprise est devenue un fabricant d’électronique de pointe qui offre des services aux équipementiers de l’industrie des processus de production et d’applications complexes, notamment la mobilité électronique, la technologie industrielle, le secteur médical, les mines, l’aérospatiale, l’espace et la défense.

Enfin, AV&R, de Saint-Bruno, concevra de nouvelles solutions d’application de l’IA dans la fabrication pour la gestion et l’optimisation des tâches des robots et des cobots, la gestion et l’analyse des données à l’intérieur des systèmes automatisés, les capacités de métrologie 3D et les systèmes robotiques reconfigurables. Depuis 26 ans, AV&R conçoit des systèmes robotiques de haute technologie qui ont été développés spécifiquement pour les pièces critiques et complexes, ainsi que des systèmes de finition robotisés et des systèmes d’inspection visuelle automatisés aux fabricants de moteurs d’avion, de turbines énergétiques ou d’implants médicaux.

Avancement accéléré

Ces projets font partie du portefeuille croissant d’initiatives de fabrication de pointe financées par NGen dans le cadre de l’Initiative des supergrappes d’innovation du gouvernement canadien. Plutôt que de permettre de petites améliorations progressives visant à étendre les systèmes de fabrication existants, le soutien et le financement de NGen permettent aux équipes de projet d’aller au-delà et de reconstruire des opérations qui assurent leur compétitivité à long terme.

La réactivité qui en résultera permettra aux fabricants canadiens de surpasser les producteurs mondiaux qui s’appuient sur des méthodes de production traditionnellement plus lentes, non flexibles et à forte intensité de main-d’œuvre. Cette compétitivité accrue peut améliorer la pénétration des marchés existants et permettre aux partenaires de se lancer sur des marchés nouveaux et non traditionnels.

À propos de NGen – Fabrication de prochaine génération Canada

NGen est une organisation à but non lucratif émanant du secteur industriel qui dirige la Supergrappe de la fabrication de pointe du Canada. Son mandat est d’aider le pays à se doter de capacités de fabrication de pointe de calibre mondial par le renforcement de la collaboration entre ses membres, lesquels regroupent plus de 3 100 fabricants, entreprises technologiques, centres d’innovation et chercheurs.

NGen fournit également du financement et du soutien commercial aux initiatives dirigées par l’industrie qui visent à concevoir, à appliquer ou à mettre à l’échelle des solutions de fabrication transformatrice au Canada en vue de leur commercialisation sur les marchés mondiaux.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières


Les articles de la catégorie Automatisation/Robotisation pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :