Accueil » Dossiers » R & D » Investissement de 11,5M$ dans plus de 16 projets de recherche à l’Université de Sherbrooke

Investissement de 11,5M$ dans plus de 16 projets de recherche à l’Université de Sherbrooke

Les chercheuses et les chercheurs en santé, ainsi que les laboratoires, sont à l’avant‑garde des percées scientifiques qui peuvent générer de nouveaux traitements et de nouvelles connaissances qui forment la pierre angulaire des progrès en santé pour la population canadienne. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir ces travaux de recherche importants.

L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et députée de Compton–Stanstead, au nom de la ministre de la Santé, a tenu à souligner un investissement de 11,5 millions de dollars pour soutenir 16 projets de recherche en santé à l’Université de Sherbrooke. Cet investissement favorise notre économie et est créateur d’emplois de qualité pour la classe moyenne.

La ministre a souligné cet investissement lors de sa visite du laboratoire de recherche sur le diabète du Dr André Carpentier, professeur-chercheur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche du CHUS (CRCHUS). Ce dernier a reçu une subvention de 1 million de dollars pour étudier le rôle de la graisse brune dans l’obésité et le diabète de type 2. Les résultats de ses travaux de recherche guideront les efforts de prévention et de traitement du diabète, qui touche un nombre croissant de Canadiennes et de Canadiens.

« La recherche en santé permet de changer la vie des Canadiennes et des Canadiens touchés par la maladie. Notre gouvernement est fier de réaliser cet investissement important. Il permettra à des chercheuses et à des chercheurs dévoués de faire avancer la science pour le bien de toute la population », a mentionné l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et députée de Compton–Stanstead.

« Je tiens à féliciter les chercheuses et les chercheurs de l’Université de Sherbrooke, ainsi que leurs équipes d’étudiants, de techniciens de laboratoire et de patients partenaires, pour l’excellence de leur travail et pour leur dévouement en vue de faire avancer la science. Nous sommes fiers de soutenir vos projets de recherche de haut calibre qui exerceront un véritable impact sur la santé de toute la population canadienne » a ajouté Dr Michael J. Strong, président des Instituts de recherche en santé du Canada. Il était représenté par le Dr Etienne Richer, directeur scientifique associé des IRSC, lors du point de presse.

Selon le professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et au études supérieures de l’Université de Sherbrooke, « les récents succès de nos professeures et professeurs au dernier concours des Instituts de recherche en santé du Canada sont tout simplement remarquables et permettront de poursuivre le développement de la médecine de précision à l’Université de Sherbrooke. Une portion importante de ces nouveaux financements permettra de soutenir des étudiantes et étudiants inscrits dans nos différents programmes aux études supérieures ».

Un taux de succès au-dessus de la moyenne canadienne

Le recteur Pierre Cossette a souligné l’excellent positionnement des chercheuses et des chercheurs sur le plan national. « Au-delà des montants annoncés, il faut saluer le taux de succès de nos chercheuses et chercheurs qui est cette année au-dessus de la moyenne canadienne. Ce magnifique résultat témoigne de l’excellence de notre recherche et d’une évolution remarquée vers l’approche d’interdisciplinarité, qui est au cœur de notre plan stratégique. Les projets dévoilés ce matin rejoignent trois facultés et plusieurs centres de recherche. C’est en brisant ainsi les frontières disciplinaires que nous pouvons mieux répondre aux enjeux de la société. »

De plus, il a précisé que « ce financement sera en partie converti en salaires pour les étudiants aux cycles supérieurs. C’est donc un investissement stratégique dans les cerveaux et dans la relève scientifique en santé dont la société canadienne a tant besoin ».

Photo de couverture: La ministre Marie-Claude Bibeau était de passage à l’UdeS afin de souligner des investissements en recherche en santé. Elle était accompagnée du Dr Etienne Richer des IRSC, du recteur Pierre Cossette, du professeur-chercheur André Carpentier et du vice-recteur Jean-Pierre Perreault.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre