BMO Groupe financier franchit une étape clé en faisant correspondre 100 pour cent de sa consommation d’électricité avec des énergies renouvelables

L’objectif visé pour 2020 est atteint avec plus de 407 000 MWh d’électricité renouvelable générés grâce à des investissements dans des certificats verts.

BMO Groupe financier annonce avoir franchi une étape importante dans son engagement en faveur d’un avenir durable : il a atteint son objectif de 2020, annoncé en avril dernier, qui était de faire correspondre 100 pour cent de sa consommation d’électricité avec de l’électricité produite à partir de sources renouvelables dans ses installations mondiales.

Cette réalisation comprend des investissements dans des certificats verts provenant de projets éoliens, solaires et hydroélectriques dans les régions où BMO exerce ses activités, dans des quantités qui correspondent à sa consommation mondiale d’électricité en 2019. Cet investissement a permis de produire plus de 407 000 MWh d’énergie renouvelable.

Cette initiative concorde avec le leadership de longue date de BMO en matière de développement durable, qui comprend le maintien de la neutralité carbone dans ses installations mondiales depuis 2010 et l’atteinte de trois objectifs pluriannuels successifs de réduction des émissions de la Banque depuis 2008, l’utilisation d’électricité 100 pour cent renouvelable dans ses installations américaines et l’engagement à mobiliser 400 milliards de dollars en finance durable d’ici 2025.

« Nous sommes ravis d’avoir atteint cette étape aussi rapidement et d’apporter une contribution aussi importante à la transition vers un avenir durable, un élément clé de la raison d’être de BMO, qui consiste à avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires, a déclaré Simon Fish, conseiller général, BMO Groupe financier, et président du Conseil de la durabilité de BMO. Nous continuons à nous concentrer sur la réduction de notre propre consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre associées grâce à un plan de gestion de l’énergie robuste qui comprend à la fois des améliorations de l’efficience opérationnelle et des mises à niveau de nos bâtiments. »

BMO s’est fixé comme objectif de réduire, d’ici à 2021, ses émissions de carbone de 15 pour cent par rapport au niveau de référence de 2016 et est en bonne voie d’atteindre cet objectif, ayant réalisé une réduction de 9 pour cent à la fin de 2019.

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :