Accueil » Dossiers » Actualité » Plus de 560 000$ en appui à Inotech Canada

Plus de 560 000$ en appui à Inotech Canada

Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, a annoncé au nom de Développement Économique Canada l’attribution d’une contribution non remboursable de 563 400 dollars à Inotech Canada, une entreprise de Normandin, dans la MRC de Maria-Chapdelaine.

Inotech est un fournisseur d’équipements sur mesure destinés à la transformation du bois d’œuvre. L’entreprise a également développé tout un catalogue d’équipements qui lui permet de réaliser des projets de construction d’usines entières clés en main. Elle distribue ses produits partout en Amérique du Nord et en Europe. Grâce à ce soutien financier, l’entreprise pourra améliorer sa productivité et sa capacité d’innovation. Plus précisément, la contribution de DEC servira à l’acquisition et à l’installation d’équipements d’usinage à contrôle numérique, à l’achat de logiciels spécialisés, à des travaux d’agrandissement et de réaménagement de la bâtisse ainsi qu’à la mise à jour du portail et du site internet de l’entreprise.

« En se dotant d’une stratégie pour appuyer les entreprises œuvrant dans les secteurs de l’acier et de l’aluminium, le gouvernement du Canada a choisi de soutenir les entreprises canadiennes innovantes qui trouvent de nouvelles façons de créer de la valeur et qui cherchent à conquérir de nouveaux marchés. Le soutien financier accordé à Inotech Canada se veut un appui concret à une entreprise qui a démontré son savoir-faire et sa volonté d’assurer sa croissance en plus de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne », mentionne M. Richard Hébert par voie de communiqué de presse.

Ce financement est accordé en vertu de l’Initiative pour l’acier et l’aluminium du programme Croissance économique régionale par l’innovation (CERI), dont l’annonce a eu lieu en mars 2019.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre