Accueil » Dossiers » Actualité » La Banque de l’infrastructure du Canada signe un protocole d’entente avec le Port de Montréal pour son projet d’expansion à Contrecœur

La Banque de l’infrastructure du Canada signe un protocole d’entente avec le Port de Montréal pour son projet d’expansion à Contrecœur

La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) a annoncé qu’elle collaborerait avec l’Administration portuaire de Montréal (APM) pour faire avancer le développement du projet de construction d’un nouveau terminal portuaire à conteneurs à Contrecœur, où le port prévoit d’étendre ses activités.

Le protocole d’entente confirme que la BIC et l’APM travailleront sur la structuration financière du terminal proposé. Cette diligence raisonnable comprendra les activités de planification et de préapprovisionnement pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien du terminal. Le travail de la BIC pourrait mener à un investissement dans le projet, sous réserve de l’exercice de la diligence raisonnable habituelle et de la prise de décision.

L’objectif du nouveau terminal est de continuer de permettre aux importateurs et aux exportateurs de mettre leurs produits sur le marché en temps opportun et de soutenir la croissance économique du Canada et le commerce international. Le terminal de Contrecœur améliorera l’infrastructure d’accueil des marchandises provenant des bateaux et va accroître la capacité du Port de Montréal pour les prochaines décennies.

Le Port de Montréal est le seul terminal portuaire à conteneurs du Québec et le plus grand de l’Est du Canada. En 2018, le Port de Montréal a manutentionné plus de 1,7 million de conteneurs.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre