Accueil » Dossiers » Actualité » 3 M$ accordés au Réseau Trans-Al pour favoriser la compétitivité de PME québécoises par l’intégration du numérique

3 M$ accordés au Réseau Trans-Al pour favoriser la compétitivité de PME québécoises par l’intégration du numérique

Le gouvernement du Québec attribue une contribution financière de 3 millions de dollars au Réseau Trans‑Al pour appuyer la réalisation du projet intitulé PME du futur en transformation de l’aluminium, lequel est évalué à 6 millions de dollars et permettra la création de plus de 25 emplois de qualité.

L’initiative du Réseau Trans‑Al a été sélectionnée au terme du second appel de projets lancé dans le cadre de l’initiative NUMÉRIQUE du gouvernement du Québec. Elle vise le parrainage et l’accompagnement de PME du secteur de la transformation de l’aluminium par des donneurs d’ordres de l’industrie, et ce, afin que ces entreprises puissent réaliser des projets d’amélioration de leur compétitivité par l’intégration de technologies numériques et de données.

« Le développement de l’économie numérique et l’essor de la filière de l’aluminium partout au Québec, et notamment dans la région du Saguenay-Lac‑Saint­-Jean, font partie des priorités de notre gouvernement. Nous souhaitons en effet que le Québec soit reconnu mondialement pour l’expertise et le caractère innovateur de l’ensemble de sa chaîne de valeur. Le projet de locomotive numérique du Réseau Trans‑Al rejoint de près cet objectif, et nous sommes heureux d’en soutenir la réalisation », mentionne M. Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

Ce projet prévoit la mise en place, d’ici 2022, de trois appels publics de projets qui mèneront chacun à la sélection d’au moins huit entreprises québécoises issues du secteur de la transformation de l’aluminium. Les entreprises choisies bénéficieront d’un soutien technique et financier pour l’implantation de technologies numériques et de fabrication de pointe afin d’augmenter leur compétitivité.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre