Accueil » Dossiers » Actualité » FEMMES 4.0 : Accroître la représentation des femmes dans le secteur manufacturier québécois

FEMMES 4.0 : Accroître la représentation des femmes dans le secteur manufacturier québécois

Le secteur manufacturier québécois se mobilise pour accroître la représentation des femmes dans les emplois manufacturiers. Le collectif FEMMES 4.0 a lancé le 10 mai un plan d’action dont l’objectif est de hausser de 26% à 35% la proportion de femmes travaillant dans le secteur manufacturier d’ici cinq ans.

En 2018, le secteur manufacturier comptait 126 000 femmes, soit 26% de la main-d’œuvre manufacturière alors qu’elles représentaient 48 % de la population active. Le cas du Québec n’est pas unique : toutes les grandes nations industrialisées font face au même défi d’attirer et de retenir les femmes dans un environnement traditionnellement masculin.

Le secteur manufacturier est en pleine révolution industrielle. Les manufacturiers québécois doivent prendre le virage 4.0 s’ils veulent assurer leur croissance et leur compétitivité. C’est dans ce contexte que le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), Investissement Québec (IQ) et Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) ont initié le collectif FEMMES 4.0, qui rassemble des dizaines d’entreprises et d’organisations de l’écosystème manufacturier.

« Il est temps de montrer le nouveau visage du secteur manufacturier, qui est de plus en plus axé sur les technologies de pointe, sensible à la réalité environnementale et ouvert sur le monde. À la faveur du virage vers l’Industrie 4.0, il y a des opportunités extrêmement intéressantes à saisir pour les femmes comme pour les hommes. Le talent n’a pas de genre. Nous avons besoin des meilleures et des meilleurs, » a mentionnée Lyne Dubois, vice-présidente Développement des affaires du CRIQ.

Sylvie Pinsonnault, vice-présidente Initiatives stratégiques et conseils au comité de direction d’IQ a ajouté: « Nous sommes fiers de soutenir une initiative qui vise à promouvoir la diversité des genres et qui encourage les femmes à choisir la voie du manufacturier. Secteur clé de notre économie, Investissement Québec en a fait une priorité et nous nous efforçons de soutenir nos entreprises manufacturières afin d’accroître leur productivité et leur compétitivité. C’est en multipliant les actions, comme celle du collectif FEMMES 4.0, que nous y arriverons. »

Le plan d’action s’articule autour de trois grands mandats porteurs :

  • RALLIER les partenaires et présenter le nouveau visage du secteur manufacturier;
  • ATTIRER plus de filles vers les programmes de sciences, technologies, génie et mathématiques (STGM) et plus de femmes vers les emplois à haute valeur ajoutée du manufacturier;
  • DÉVELOPPER les compétences des femmes qui œuvrent déjà dans l’industrie ainsi qu’une culture de diversité favorable aux deux sexes.

La mise en œuvre du plan d’action quinquennal débute maintenant. Des visites d’entreprises avec des étudiantes sont planifiées, une trousse d’outils sur l’inclusion et la diversité des genres sera mise à la disposition des entreprises et des formations spécifiques à l’industrie 4.0 seront offertes aux femmes. À terme, une vaste stratégie de communication sera mise en place pour mettre de l’avant des modèles féminins. Des activités de réseautage et de reconnaissance ainsi que des outils pour aider les institutions scolaires seront proposés.

« La compétitivité internationale des entreprises manufacturières passe par l’augmentation de leur productivité et donc par leur numérisation. Elle passe également par l’accueil de plus de femmes. Les manufacturiers reconnaissent que leurs compétences et leur participation seront des clés à la réussite de leurs projets. Aujourd’hui, nous posons des gestes concrets pour favoriser l’attraction et la rétention des femmes dans le secteur manufacturier et contribuer à la croissance de l’industrie, » a conclut Véronique Proulx, présidente-directrice général de MEQ.

Dès aujourd’hui, il est possible de signer la déclaration FEMMES 4.0 en faveur d’une plus grande diversité des genres dans le secteur manufacturier et de joindre les rangs des ambassadrices et ambassadeurs du collectif.

Le plan d’action et la déclaration sont disponibles au https://f4.criq.qc.ca/.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre