Accueil » Dossiers » Métallurgie » Québec et Ottawa investissent plus de 7 M$ pour l’agrandissement du Centre de métallurgie du Québec

Québec et Ottawa investissent plus de 7 M$ pour l’agrandissement du Centre de métallurgie du Québec

Les gouvernements du Québec et du Canada accordent des aides financières totalisant 7 022 566 $ pour l’agrandissement du Centre de métallurgie du Québec (CMQ). Le projet, d’une valeur de 8 671 074 $, vise à ajouter 8 600 pi2 de superficie aux bureaux et à l’usine. Le CMQ fera aussi l’acquisition de deux atomiseurs afin de développer de nouvelles poudres métalliques et non métalliques pour la fabrication additive.

La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, en ont fait l’annonce le 1er avril, en compagnie du député de Saint-Maurice–Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), l’honorable Navdeep Bains.

« Le CMQ aura une plateforme unique de recherche et de formation permettant d’attirer des partenaires industriels de premier plan ainsi que des chercheurs et des étudiants parmi les meilleurs au monde. Le gouvernement est fier de contribuer à ce projet, qui consolide la position du Québec dans un marché innovant et en pleine expansion, en plus de créer un lieu de collaboration qui bénéficiera à plusieurs instituts de recherche québécois, » a mentionné Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Grâce à cet investissement, le CMQ vise à devenir un établissement de calibre mondial en matière de fabrication de poudres métalliques et non métalliques pour l’impression 3D. Ces poudres entrent dans la conception de pièces, de préformes et de revêtements contre la corrosion, notamment dans les domaines de l’aéronautique et des sciences biomédicales. Le CMQ mènera le projet en collaboration avec le Laboratoire de métallurgie des poudres de l’Université Laval et le Centre de caractérisation microscopique des matériaux de Polytechnique Montréal.

D’un montant de 5 022 566 $, la contribution du gouvernement du Québec est issue du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, volets 3 et 4. De son côté, le gouvernement fédéral accorde une contribution non remboursable de 1 000 000 $ dans le cadre du Programme de développement économique du Québec de DEC, à laquelle s’ajoute une subvention de 1 000 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre