Accueil » Dossiers » Publireportages » Multicam Québec participe à la croissance de CPL à Sainte-Claire

Multicam Québec participe à la croissance de CPL à Sainte-Claire

Le distributeur Multicam Québec a récemment vendu sa quatrième machine de découpe au Centre de production Laflamme (CPL), à Sainte-Claire-de-Dorchester, dans la MRC de Bellechasse. Cette entreprise spécialisée dans la découpe en sous-traitance pour l’industrie manufacturière a inauguré ses nouvelles installations au début de 2018.

Pour satisfaire ses besoins de production, CPL fait équipe avec MultiCam Québec. Selon Félix Bélanger, président de MultiCam Québec, la série 7000 se veut la plus efficace dans sa catégorie par sa robustesse et sa rapidité. L’option ‘’interface double zone’’ jumelée à une machine de vingt pieds de long permet d’augmenter grandement la production. L’un des intérêts marqués d’utiliser une machine de cette envergure est qu’il est possible de découper des pièces sur toute la longueur de la table. « La machine est pratiquement deux fois plus performante parce que le temps de découpe est similaire au temps pour charger et décharger. Dans ce cas-ci, la machine n’arrête pratiquement jamais. Pendant qu’elle découpe, l’opérateur décharge l’autre zone et la recharge, et ainsi de suite. »

Pierre Laflamme, président de CPL, confirme l’utilité de la nouvelle fraiseuse. « Cela nous donne beaucoup plus de possibilités. Cet hiver, sur notre gros contrat de découpe de mélamine, on faisait marcher deux machines en même temps, l’opérateur se promenait d’une machine à l’autre. Au lieu de cela, l’opérateur travaille constamment sur la même machine, mais sur deux zones. C’est parti de là, notre besoin d’avoir une machine plus longue », explique-t-il.

Expansion récente

M. Laflamme est une figure bien connue dans la région de Bellechasse, pour avoir été l’exploitant de la quincaillerie de Sainte-Claire durant une trentaine d’années. « J’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale », dit-il.

Pierre Laflamme est issu de la famille Laflamme qui fabrique des fenêtres à Saint-Charles-de-Bellechasse depuis quatre décennies. Fenêtre CPL a d’ailleurs une salle de démonstration dans les bureaux de CPL à Sainte-Claire.

En 2002, Pierre Laflamme a lancé le centre de découpe adjacent à la quincaillerie de Sainte-Claire qui a pris de l’ampleur au fil des ans. À l’automne 2010, Prévost Car a ouvert une partie de sa production de pièces à la sous-traitance. Pierre Laflamme est passé au Salon industriel de Québec en octobre de la même année, où il a rencontré et a rapporté des dépliants du stand de Multicam.

En janvier 2011, après avoir obtenu un contrat pour usiner les planchers d’autobus, il a tout de suite acheté sa première fraiseuse Multicam. Il a acheté deux autres machines de découpe en 2013, puis en 2015, et la plus récente en 2018, de la série 7000.

Quelques années plus tôt, Pierre Laflamme avait acheté un terrain sur le boulevard Gagnon, qu’il a conservé après la vente de la quincaillerie. C’est là où est construit le nouveau centre de production. Parmi ses clients de longue date, il souligne aussi Girardin Blue Bird, de Drummondville, à qui il fournit des planchers pour la division des minibus depuis 2002.

Pierre Laflamme a beaucoup d’ambition pour CPL et vise à en faire un important sous-traitant pour la découpe de tous les matériaux non-ferreux. « Je suis venu au monde dans les matériaux de construction », dit-il.

Lors de notre passage à la mi-juillet, CPL réalisait des arches en bois pour le compte de CRT Construction, l’entrepreneur chargé de la réfection du tunnel Atwater à Montréal.

Le président de Multicam Québec souligne la polyvalence des machines de découpe à commande numérique de Multicam, qui permettront à CPL de desservir plusieurs marchés. « Il existe une panoplie de domaines où les entreprises manufacturières font affaire avec des sous-traitants pour leur fournir des composantes afin de se concentrer sur l’assemblage », précise-t-il.

Toutes les fraiseuses MultiCam sont dotées de changeurs d’outils automatiques. Dans le cas de CPL, sur les séries 3000, le changeur est linéaire, alors que pour la série 5000 et la série 7000, les changeurs sont rotatifs. « Ça permet d’aller plus rapidement pour passer d’un outil à l’autre. On peut travailler sur un angle, faire une gravure, un perçage, toutes les différentes opérations liées à la découpe. Sur certaines machines, il peut y avoir un système de découpe par lame, qui permet de découper des matériaux plus souples comme du caoutchouc, du tapis, etc. », explique M. Bélanger.

« En plus de toutes les possibilités, ce sont des équipements qui restent simples à utiliser », ajoute-t-il. « Personne n’a de la misère à s’adapter à ces équipements- là », renchérit Pierre Laflamme.

Multicam Québec, installé à Lévis, est le distributeur officiel des systèmes de découpe numérique de la marque Multicam, fabriqués au Texas. Cinq technologies de découpe sont offertes: le laser, le fraisage, le jet d’eau, le plasma et la lame.

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières