Accueil » Dossiers » Actualité » Rolls Royce lance le taxi EVTOL à Farnborough

Rolls Royce lance le taxi EVTOL à Farnborough

C’est le 17 juillet au Salon international de l’aéronautique de Farnborough 2018 (2018 Farnborough International Airshow) que Rolls Royce a levé le voile sur un nouveau taxi électrique à décollage et atterrissage vertical (EVTOL – Electric Vertical Take-Off and Landing vehicle). Ce design, selon le manufacturier, pourrait être adapté pour le transport personnel, le transport en commun, la logistique et des applications militaires et repose sur des technologies existantes ou en voie de développement. Un tel véhicule pourrait voler dans le ciel au début de la prochaine décennie.

Le projet EVTOL est un élément clé de la stratégie de Rolls Royce de devenir le champion de l’électrification et d’atteindre d’être un chef de file mondial des technologies industrielles. En construisant sur son expérience de fournir des systèmes de propulsion hybride pour des trains, des vaisseaux et autres applications et sur sa maîtrise des turbines au gaz ainsi que sa technologie VTOL, ses systèmes analytiques et la réglementation aérospatiale et certifiée, Rolls Royce croit bien assurer son avenir. La société estime que toute percée commerciale de l’EVTOL comprenne une collaboration avec des transporteurs aériens ainsi que des partenaires stratégiques pour divers aspects du système électrique.

Le concept initial de l’EVTOL fait appel à la technologie de la turbine au gaz pour générer l’électricité fournissant l’énergie à six propulseurs électriques spécialement conçus pour être silencieux. L’EVTOL est muni d’une batterie pour stocker l’énergie et transporterait quatre ou cinq passagers dans la configuration dévoilée à Farnborough. Le véhicule atteindrait des vitesses de 400 km/h afin de parcourir 800 km sans besoin de recharge car les batteries sont rechargées par les turbine au gaz. L’EVTOL utiliserait des infrastructures comme des héliports et des aérogares.

Les ailes réalisent des rotations de 90 degrés afin de permettre le décollage et l’atterrissage à la verticale, alors que les hélices sur les ailes peuvent se replier quand le véhicule atteint son altitude de croisière, réduisant ainsi la traînée et le bruit dans la cabine. À ce moment, ce sont deux hélices à l’arrière qui propulsent l’appareil. Le marché pour l’EVTOL ou tout autre appareil de mobilité aérienne personnelle est encore embryonnaire mais il croît avec toutes les avancées technologiques et le besoin de trouver des solutions à la congestion routière qui s’alourdi de plus en plus dans les grands centres. L’EVTOL jouera aussi son rôle d’offrir une solution de transport générant moins d’émission de GES.

« L’électrification est une tendance excitante et inévitable à travers les marchés de technologies industrielles. La transition vers de la propulsion électrique sera graduelle chez Rolls Royce mais avec le temps elle se traduira par une révolution », de dire Rob Watson, chef de l’équipe électrique chez Rolls Royce. « En se fiant à notre propre expertise en technologies électriques et en aviation, nous explorons activement une variété de marchés et d’applications pour le vol électrique et hybride. Rolls Royce est un pionnier en aviation alors que nous avons développé les premiers moteurs turbopropulseurs et à réaction tout en élaborant les moteurs d’aviation civile les plus écoénergétiques et les solutions de décollage et d’atterrissage vertical. »

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre