Accueil » Dossiers » Actualité » Québec est la ville la plus attrayante pour les milléniaux

Québec est la ville la plus attrayante pour les milléniaux

Entreprise couvrant les tendances et l’actualité du marché immobilier tout en réalisant des études originales sur divers sujets connexes au marché immobilier, Point2home vient de révéler que Québec était la meilleure ville pour les milléniaux. Pour en arriver à cette conclusion, Point2home a analysé des données comparables des 85 villes les plus populeuses au Canada pour ensuite élaborer une grille de pointage.

Un emploi de qualité et du logement abordable sont deux des principaux facteurs motivant les milléniaux à s’établir dans une nouvelle ville. Mais selon Point2home, cette nouvelle génération obsédée par la quête du bon mélange travail/famille ou travail/vie, ne cherche pas simplement un bon travail et une belle maison. Les milléniaux veulent des activités de loisir engageantes, des occasions de socialiser avec d’autres milléniaux, des ressources écologiques ainsi qu’une ville à la fois excitante et sécuritaire pour s’épanouir.

Pour déterminer les points chauds (hot spots) des milléniaux en 2018, Point2home a comparé 85 des villes les plus populeuses au pays en se basant sur neuf facteurs. C’est en se référant au classement dans chacun de ces facteurs des différentes municipalités que les auteurs de l’étude sont arrivés à un classement final des villes les plus attrayantes. Outre le logement abordable, sept autres critères ont été jugés comme étant important pour les milléniaux : le taux de chômage, un bas taux de criminalité, les soins de santé, le climat, le niveau d’éducation (le pourcentage de la population détenant un baccalauréat ou un diplôme supérieur), la satisfaction de vivre des citoyens ainsi que le pourcentage de milléniaux au sein de la population dans son ensemble.

Plusieurs observateurs pourraient être portés à croire que les grandes agglomérations urbaines comme Toronto et Vancouver domineraient la compétition, mais ce n’est pas le cas :

  • La Ville de Québec occupe le premier rang des villes les plus attrayantes pour les milléniaux.
  • Aucun des plus importantes villes au pays comme Toronto, Montréal, Ottawa, Vancouver ou Calgary n’ont réussi à percer le top 3.
  • 7 des 10 meilleures villes pour les milléniaux ont des populations de moins de 500 000 habitants.

Les résultats qui ont permis à la Ville de Québec de se hisser au premier rang du classement des villes canadiennes les plus attrayantes pour les milléniaux en 2018.

 

Les 20 premières villes canadiennes les plus attrayantes pour les milléniaux selon Point2home sont :

  1. Québec, QC
  2. Victoria, CB
  3. Guelph, ON
  4. Halifax, NE
  5. Ottawa, ON
  6. Saanich, CB
  7. Waterloo, ON
  8. Kingston, ON
  9. Trois-Rivières, QC
  10. Vancouver, CB
  11. New Westminster, CB
  12. Lévis, QC
  13. Gatineau, QC
  14. Burnaby, CB
  15. Calgary, AB
  16. Sherbrooke, QC
  17. John’s, TNL
  18. Edmonton, AB
  19. Hamilton, ON
  20. Fredericton, NB / St Catharines, ON (ex-aequo)

C’est donc dire que 5 des 20 premières villes canadiennes les plus attrayantes pour les milléniaux sont au Québec. Pour les entreprises de ces villes, un tel classement indique que leur ville possède des attraits intéressants aux yeux des jeunes travailleurs, ce qui ne peut qu’être positif dans une période de rareté de la main-d’œuvre. Selon les données recueillies, la Ville de Québec s’est classée 14e pour le revenu, 21e pour le prix des maisons, 3e pour le bas taux de chômage, 13e pour la satisfaction de vivre, 20e pour le taux de criminalité, 8e pour les soins de santé, 34e pour le climat et 28e pour le taux de milléniaux au sein de la population.

Aucune municipalité québécoise ne se retrouve parmi les 5 villes les moins attrayantes pour les milléniaux. Les autres villes du Québec figurant au classement sont :

  • Saguenay, 28e
  • Brossard, 32e
  • Montréal, 38e
  • Repentigny, 50e
  • Laval, 54e
  • Terrebonne, 58e
  • Saint-Jean-sur-Richelieu, 62e
  • Longueuil, 65e
  • Drummondville, 71e

Selon Point2home, la Ville de Québec est peut-être reconnue pour son patrimoine culturel mais les milléniaux sont en train de créer leur propre environnement culturel dans la vieille capitale en apportant de nouvelles forces créatrices à l’extérieur des murs de la ville. Les quartiers les moins nantis se transforment avec des boutiques qui font tendance, des cafés chics et de magnifiques restaurants et bistros. Il n’y a pas simplement le troisième plus bas taux de chômage au pays qui influence la perspective des milléniaux.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre