Accueil » Dossiers » Actualité » Éclipse 9 au pied du podium à la Formula Sun Grand Prix 2017

Éclipse 9 au pied du podium à la Formula Sun Grand Prix 2017

Les membres du club du véhicule solaire Éclipse 9 ont pris part à la Formula Sun Grand Prix 2017 du 3 au 8 juillet dernier sur le circuit des Amériques à Austin au Texas.

Ce circuit de 5,5 kilomètres, développé spécialement pour la Formule 1, offre aux pilotes une savante combinaison de 20 virages, deux longues lignes droites et plus de 40 mètres de dénivellation. Les véhicules solaires des universités participantes doivent réaliser le plus de tours possible en une période de vingt-quatre heures réparties sur trois jours. Au sein de l’équipe de l’ÉTS, cette tâche est assumée par ses trois pilotes : Mathieu Lecours, Pascal Chouinard et Philippe Skidds qui se sont partagé le volant. Après l’étape obligatoire des tests statiques et dynamiques, 17 équipes se sont qualifiées pour prendre part à la compétition. L’équipe de l’ÉTS a entamé celle-ci en force en terminant la première journée au deuxième rang avec 71 tours complétés, et ce, malgré deux tours soustraits pour des pénalités. La deuxième journée s’est conclue avec un total de 66 tours réalisés. Lors de l’ultime journée, un bris de moteur a limité l’équipe à 39 tours et l’a fait glisser au quatrième rang du classement général.

Top 5 du classement général :

  1. Berkeley University of California
  2. Appalachian State University
  3. Polytechnique Montréal
  4. École de technologie supérieure
  5. Illinois State University

Cette compétition aura été la dernière pour le prototype Éclipse 9. Les regards se tournent maintenant vers Éclipse X dont la conception est en cours depuis l’automne dernier. Des améliorations à l’aérodynamisme permettront à ce nouveau prototype d’être 75 % plus efficace que son prédécesseur, et qui dit plus aérodynamique dit moins énergivore… Avec un véhicule optimisé et une équipe ayant gagné en expérience, l’avenir s’annonce prometteur!

Prix du meilleur esprit sportif

Tout au long de la compétition, l’équipe d’Éclipse s’est distinguée par son attitude positive, tant au sein de ses troupes qu’à l’égard de ses compétiteurs. Les étudiants de l’ÉTS sont reconnus comme étant motivés, dynamiques et sympathiques. Ces caractéristiques ont d’ailleurs valu à Éclipse le prix du meilleur esprit sportif. Le capitaine de l’équipe, Anthony Riendeau, commente : « Nous sommes vraiment très contents de ce prix. Il donne une bonne dose de motivation à l’équipe afin de poursuivre la conception et la fabrication de notre nouveau véhicule, Éclipse X, avec lequel on compétitionnera l’an prochain lors de l’American Solar Challenge 2018. »

ÉTS versus Polytechnique Montréal

Bien qu’ils soient compétiteurs sur la piste, les relations entre les étudiants de l’École Polytechnique de Montréal et de l’ÉTS sont excellentes et ils sont fiers que les deux écoles montréalaises se soient hissées dans le top 5 d’une compétition aussi importante. Montréal est d’ailleurs la seule ville au monde à avoir deux équipes de voitures solaires pouvant prendre part à des compétitions internationales! Tout au long de l’année, les membres des deux équipes sont fréquemment en contact afin d’échanger sur leurs défis communs. Ils vont même jusqu’à organiser annuellement des séances conjointes d’essais libres où ils se comparent et s’entraident afin de mesurer leur état d’avancement et optimiser leurs prototypes respectifs. Pour ces futurs ingénieurs, la quête de la victoire ne doit pas se faire au détriment de l’entraide et la camaraderie, ce qui est tout à leur honneur!

Éclipse au Montréal ePrix les 29 et 30 juillet

Dans le cadre du Montréal ePrix qui se tiendra les 29 et 30 juillet au centre-ville, l’organisme Montréal c’est électrique a sollicité l’ÉTS pour montrer aux participants les plus récentes innovations issues du savoir-faire étudiant. Des membres du club du véhicule solaire ainsi que leur prototype Éclipse 9 seront donc sur place dans le secteur du eVillage durant toute la fin de semaine. Le capitaine du club, Anthony Riendeau : « Les prototypes développés par notre club sont des véhicules électriques alimentés à 100 % par de l’énergie solaire. Dans notre cas, les panneaux solaires sont posés directement sur le véhicule. Par contre, il serait parfaitement concevable que ceux-ci soient posés sur le toit d’une maison ou autre surface et que l’utilisateur s’y branche afin d’effectuer la recharge de son véhicule. ». Le public est invité à venir rencontrer des membres de l’équipe afin d’échanger sur leurs innovations et sur l’avenir de la mobilité électrique. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre