Accueil » Chroniques » Emballages » Ventes en ligne, emballage en route

Ventes en ligne, emballage en route

La frénésie des Fêtes est déjà terminée depuis plus d’un mois, mais pour plusieurs, les retombées sont toujours observables. Pour la plupart des détaillants, le temps des Fêtes est une période charnière et les deux derniers mois de l’année représentent à eux seuls près de 20 % des ventes annuelles. Et de ces ventes, en moyenne, près de 2,4 % sont réalisées en ligne.

Bien que derrière nos voisins américains où la proportion observée de ventes en lignes par rapport aux ventes totales atteint 5,2 %, notre ratio de 2,4 % ne cesse de croitre depuis les dernières années. Cette croissance est logique quand on pense que plus d’un Québécois sur deux a effectué des achats en ligne pour son magasinage des Fêtes et qu’encore une fois, ce ratio ne fait qu’augmenter.

Qui souhaite tourner en rond durant plusieurs minutes pour finalement trouver une place de stationnement ? Puis chercher dans une marre de gens un commis pour lui demander s’ils sont réellement en rupture de stock lorsque vous faites face à des étagères vides ? Puis enfin attendre à nouveau pour payer un produit qui n’était pas tout à fait celui pour lequel vous vous étiez déplacé initialement ?

Selon une récente étude réalisée par FedEx, les cyberacheteurs croient que le magasinage en ligne durant cette période des Fêtes incarne la méthode la plus efficace et que de surcroit, il y a plus de choix dans la boutique virtuelle que dans la boutique physique.

Aujourd’hui, il est vrai que tout est à portée de main, et que du confort de notre foyer, en quelques clics, notre achat est complété. Il ne reste plus qu’à espérer que le tout arrive à temps et surtout en bon état!

C’est lors de ce moment de vérité que l’emballage prendra tout son sens, tant pour le consommateur que pour l’entreprise. Car bien que l’entreprise expéditrice n’ait aucun contrôle sur les délais des services postaux, il lui est toujours possible de contrôler et de minimiser les risques causés par les transports au moyen d’un emballage efficace et optimal.

Au-delà de protéger votre marchandise et d’ainsi éviter des situations fâcheuses où le produit est endommagé, un emballage efficace peut contribuer à la rentabilité de vos envois. De nos jours, les grands transporteurs tels que Fedex, UPS et DHL calculent les coûts en fonction du volume du produit et non plus seulement en fonction de son poids.

Le travail de l’emballage ne s’arrête pas là. Il participe grandement à l’expérience client par son apparence, la facilité avec laquelle il peut être manipulé, etc., mais contribue particulièrement à agrémenter cette même expérience dans les cas où le produit doit être renvoyé, retourné. En optant pour l’achat en ligne, le consommateur opte aussi pour une certaine facilité et s’attend à ce que cette simplicité se reflète à chaque étape du processus (du premier clic à la réception). Dans le cas des retours, et ce malgré les politiques que votre entreprise aura établies, le jugement du consommateur peut s’avérer très sévère, c’est pourquoi le développement des emballages doit aussi prendre en considération cette éventualité. C’est d’ailleurs dans ce contexte que les enveloppes rescellables ou les boites réacheminables ont été développées.

Lisez l’article complet dans l’édition Février 2017

Voir toutes les nouvelles manufacturières et industrielles

Aucun commentaire.

Répondre