Accueil » Dossiers » Air comprimé / Compresseur » Atlas Copco lance une nouvelle gamme de pompes à vide sèches à becs avec des coûts de cycle de vie réduits

Atlas Copco lance une nouvelle gamme de pompes à vide sèches à becs avec des coûts de cycle de vie réduits

Atlas Copco a développé une nouvelle pompe à vide à becs sèche qui vient compléter son portefeuille : la DZS. Idéale pour de nombreuses applications, des systèmes centraux dans les hôpitaux au transport pneumatique, en passant par le routage CNC ou les salles de traite. La DZS représente une solution fiable et durable. Basées sur la simplicité, les pompes à vide à becs offrent une technologie sèche et sans contact avec des performances et une efficacité énergétique élevées.

Atlas Copco, la première entreprise à développer le compresseur multibec a fait l’acquisition d’Edwards (entreprise qui a introduit la technologie à becs pour les applications de vide dans l’industrie électronique). La mise en commun des connaissances et de l’expérience de ces deux entreprises a permis d’aboutir à une conception innovante et pionnière sur le marché pour développer des produits fiables et efficaces.

Fabriquées selon les principes fondamentaux d’Atlas Copco en matière de conception de compresseurs, ces pompes sont équipées de matériaux de construction et de revêtements innovants. Avec les pompes à vide, la plupart des gaz sont aspirés par la pompe ; cela a pour conséquence d’entraîner des défaillances prématurées pouvant être catastrophique. Cependant, la DZS équipée de série de becs en acier inoxydable et d’un étage de compression résistant à la corrosion, assure un fonctionnement fiable même dans les conditions les plus difficiles.

En cas de perturbations du processus, seule la dépose des becs permet de garantir un nettoyage complet : cela nécessite une resynchronisation des pignons, et un démontage du carter d’engrenages – une tâche coûteuse en temps. Néanmoins, la conception de la nouvelle DZS est dotée de becs amovibles, faciles à nettoyer, à étanchéifier et à remonter sans toucher à l’entraînement. Cela permet de réduire considérablement les coûts et le temps d’intervention. La conception modulaire de l’étage de compression, du carter d’engrenages et du silencieux permet d’obtenir une pompe facile à gérer pouvant être remplacée partiellement au lieu d’être entièrement mise au rebut en cas de panne majeure et/ou de perturbation du processus.

Lisez l’article complet dans l’édition de décembre du Magazine MCI

Voir toutes les nouvelles industrielles

Aucun commentaire.

Répondre