Accueil » Régions » Estrie » La voie rapide pour innover en Estrie

La voie rapide pour innover en Estrie

Bien plus qu’une organisation spécialisée dans l’accompagnement et le soutien de l’innovation, Défi Innovation Estrie souhaite faire apprendre à ses clients comment gérer de nouvelles idées en entreprise et les transformer en produits (ou en procédés) qui auront du succès sur le marché en leur donnant accès à une panoplie de formations et de
ressources d’appui à l’innovation.

Dédié aux entreprises manufacturières des sept municipalités régionales de comté (MRC) de l’Estrie, Défi Innovation Estrie est devenu, au fil des années, un service indispensable pour toute PME qui désire innover plus efficacement. Pour son directeur, Denis Marchand, l’organisation s’est donné comme objectif de devenir « la voie rapide pour innover en Estrie ».

Par un excellent mariage de théorie et de pratique dans ses programmes, Défi Innovation Estrie propose des démarches complètes et structurées comprenant: un diagnostic détaillé, 20 heures de formation en groupe et un minimum de 30 heures de coaching personnalisé en entreprise. Devant la grande popularité de son premier programme (« Créativité et Innovation »), l’organisation a aussi développé un nouveau programme sur le même modèle intitulé « Défi Productivité ».

Un modèle « unique »

« Défi Innovation Estrie est un modèle unique au Québec, avec des activités et des services conviviaux que nous ne retrouvons pas ailleurs, affirme Denis Marchand. Nous avons de très grandes appréciations de la part des entreprises que nous soutenons ou formons, et cela depuis les débuts. Par ailleurs, encore aujourd’hui, nous constatons que les gens ont toujours besoin de se faire dire que c’est important, voire essentiel, de faire de l’innovation. »

Entre la fin de 2009 et le 31 décembre 2013, Défi Innovation a donné des services à près de 266 entreprises. Durant la seule année 2014, l’organisation a réalisé 54 accompagnements en innovation et 15 en productivité ; de plus 146 PME ont reçu de l’information ciblée et/ou ont participé aux activités de formation de Défi.

Cette tendance s’est poursuivie pour les quatre mois de l’année 2015 car Défi Innovation Estrie a réalisé 18 accompagnements en innovation, 12 en productivité et 35 PME ont été informées ou formées.

« La plupart des entreprises n’ont jamais toutes les ressources en main pour aller au bout de leurs ambitions ; nous les suivons tout au long de leur processus d’innovation parce ces démarches peuvent durer un certain temps, observe M. Marchand.

Nous aidons aussi les entreprises à trouver des partenaires ou des ressources spécifiques externes, avec d’autres entreprises ou avec des ressources du réseau public et du domaine de la recherche et développement au Québec, ainsi qu’au niveau des programmes d’aide et autres formes d’aide disponibles. Il y en a beaucoup et elles ne sont malheureusement pas très connues des entreprises en général. »

Des enjeux de main-d’œuvre

Parmi les enjeux importants qui attendent les entreprises manufacturières de l’Estrie dans les années à venir, Denis Marchand souligne celui de la main-d’œuvre. Des recherches poussées ont permis de découvrir, selon un récent inventaire effectué par Sherbrooke Innopole, qu’une entreprise manufacturière sur deux éprouve des difficultés à recruter de la main-d’œuvre. Et c’est aussi vrai dans les autres MRC de l’Estrie.

« D’autre part, il y a aussi la question que les jeunes semblent peu intéressés au secteur manufacturier, ajoute également le directeur de Défi Innovation Estrie. C’est plus difficile qu’avant de trouver un électricien ou un plombier, sans parler des ressources plus spécialisées comme des techniciens ou des ingénieurs; et les jeunes sont aussi moins intéressés à travailler sur une ligne d’assemblage. »

L’automatisation représente une des voies à explorer pour pallier au manque de main-d’œuvre qui n’ira qu’en accélérant compte tenu du vieillissement de la population et des départs massifs à la retraite qui commencent.

Et qui dit main-d’œuvre dit aussi formation, ce que fait l’organisation en offrant, en plus de ses programmes de formation complet, de courts ateliers appelés les « Mardis de l’innovation ». Plus de 600 participants y ont d’ailleurs pris part au cours des cinq dernières années.

« Nous sommes conscients que les entreprises n’ont pas toutes les moyens financiers de se transformer pour aller vers l’automatisation, indique Denis Marchand. C’est certain aussi que c’est un investissement à long terme impliquant de la technologie et des ressources humaines.

Il ne faut donc pas oublier que cette démarche doit faire partie de la planification stratégique de l’entreprise et de sa compréhension du marché et des clients. L’innovation représente donc un élément-clé du développement stratégique d’une entreprise et c’est là que nous entrons en scène. »

Défi Innovation Estrie compte aussi sur ses outils web, dont les réseaux sociaux, pour faire la promotion de ses services.

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.