Accueil » Chroniques » Enrobez votre carte d’affaires

Enrobez votre carte d’affaires

Que diriez-vous de quelqu’un que vous rencontrez dans un contexte d’affaires ou social et qui vous remettrait tout bonnement une enveloppe sans dire de quoi il s’agit?

Est-ce une invitation à une activité? Est-ce une lettre de félicitations ou de remerciements? Est-ce le paiement d’une facture ou un pot de vin?

Il est évident que si on n’accompagne pas le geste avec quelques mots d’introduction et sans aucune émotion, l’effet recherché risque de ne pas être atteint.

Pourtant, presqu’à tous les jours, des gens d’affaires distribuent des cartes sans aucune émotion… comme si c’était un geste banal… voire une corvée.

On peut donner notre carte d’affaires à quelqu’un alors qu’on peut lui présenter.

On peut jeter ou garrocher un objet sur une table et on peut aussi le déposer… ce qui est beaucoup mieux.

Avez-vous remarqué lorsque vous magasinez pour un bijou, on vous en montre souvent plusieurs en même temps étendus sur le dessus d’un comptoir transparent alors que tous les articles qui se trouvent à l’intérieur deviennent des sources de distraction.

Ne croyez-vous pas qu’en vous présentant le bijou sur un écrin de velours, votre attention lui sera acquise et vous pourriez davantage apprécier ce qu’on vous présente.

Quel objectif que vous poursuivez lorsque vous présentez votre carte ?

  • Que la personne ait recours à vos services lorsqu’elle en sentira le besoin ?
  • Qu’elle vous appuie dans une démarche ?
  • Qu’elle vous réfère à son entourage ?
  • Qu’elle sache qu’elle peut compter sur vous en tout temps ?
  • Qu’elle pourra bénéficier de certains privilèges ou passe-droits en présentant votre carte ?
  • Qu’elle sache que vous êtes intéressé à ce qu’il y ait des suites ?
  • Que vous représentez une organisation majeure ?

L’un de mes anciens collègues de travail que je n’avais pas rencontré depuis 20 ans, m’a appelé, un jour, pour m’annoncer qu’il était retraité et qu’il vendait maintenant de la publicité par l’objet : « Roger, lorsque tu auras à renouveler tes articles promotionnels, je veux juste que tu m’invites au party des soumissionnaires ! »

J’accompagnais quelqu’un, un jour, lors d’un achat d’automobile et le vendeur, en lui remettant sa carte d’affaires, lui dit:

« La première c’est pour que vous puissiez me rejoindre dès que vous rencontrez une difficulté. La deuxième, c’est au cas où vos ami(e)s vous envient, donnez-leur ma carte et dites-leur que j’en ai encore à vendre ! »

Avec un peu d’imagination, vous pouvez sûrement développer un rituel qui vous permettra « d’enrober votre carte d’affaires » et étendre son utilité.

Roger St-Hilaire
Conférencier et instructeur de vente
8880, avenue Trudelle,
Charlesbourg, Québec   G1G 5J7
Tél. : 418 626-7498  / 514 673-1124
1 800 463-7246
www.rogersthilaire.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.