Accueil » Chroniques » L’ABC de la conception de produits

L’ABC de la conception de produits

La conception de nouveaux produits ou l’amélioration de ceux existants est souvent la pierre angulaire de la réussite ou du déclin des entreprises.

L’acheteur du Département de l’approvisionnement est primordial au sein d’une entreprise. Celui-ci lui permet d’acquérir des composantes au prix le plus avantageux, en quantité nécessaire et d’une qualité irréprochable.

L’acheteur qui participe à l’élaboration des nouveaux produits est en mesure de mieux comprendre les besoins des concepteurs, et ces derniers bénéficient de l’expertise de l’acheteur. Cette présence est cruciale à cette étape, car l’acheteur a pour responsabilité d’analyser les fournisseurs potentiels.

Cependant, l’expertise de l’acheteur ne s’arrête pas là. Celui-ci possède également les connaissances des règles d’origine de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui dictent son choix de fournisseurs et de produits importés. Conséquemment, ce choix permet à la compagnie de bénéficier du tarif préférentiel du libre-échange.

Pour fin d’exemple, une entreprise qui désire fabriquer un miroir encadré pour un meuble de chambre à coucher peut décider de ne pas faire affaire avec un fournisseur chinois qui ne lui permettrait pas de profiter du tarif préférentiel de l’ALENA.

Il donnera aussi son avis sur le type d’emballage à utiliser en se référant au mode de transport choisi pour expédier la marchandise chez les clients.

Le personnel de la logistique, pour sa part, travaille aux formes et aux dimensions de la marchandise pour restreindre au minimum la grosseur de l’emballage et ainsi économiser des frais de transport.

L’expédition de marchandises, comme d’autres paramètres, peut être modifiée de façon positive. Par exemple, le mode d’expédition pourrait être revu. Prenons comme exemple une entreprise qui expédie sa marchandise par palettes, directement chez des commerçants comme Walmart, Future Shop, Sears, etc.

Cette entreprise pourrait aussi décider d’expédier la marchandise directement chez les clients de ces commerçants après qu’ils aient passé une commande en ligne. Le Département de logistique, dans un tel cas, devrait assurément être consulté, car l’emballage ne serait plus adéquat.

Bref, il s’avère très important d’impliquer les gens de ces départements dans une prise de décision, lesquels seront inévitablement concernés par la décision finale.

Denis Gendron, SCD (Canada et USA)
V.P. ventes, relations publiques et formation
Dolbec Logistique International Inc.
361, rue des Entrepreneurs
Québec (Québec) G1M 1B4
418 688-9115
dgendron@dolbec-intl.ca

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.