Accueil » Chroniques » La gestion performante des ressources humaines avant tout?

La gestion performante des ressources humaines avant tout?

Poursuivons la démarche entreprise au cours des trois précédentes chroniques soit de surmonter le MUR qui limite la croissance de nos petites entreprises. Nous aborderons cette fois la compétence la plus fondamentale de toutes soit la gestion performante des ressources humaines.

Au stade entrepreneurial (micro et très petites entreprises), la gestion des ressources humaines est simple, mais efficace. Au-delà des éléments de base : paie, vacances, paperasserie gouvernementale, avantages sociaux, party de Noël et quelques politiques produites généralement pour répondre à des problèmes survenus, la supervision directe est le moyen le plus utilisé pour diriger chaque personne dans ses diverses tâches.

Mais si le succès vous sourit et que le nombre d’employés augmente, la « distance » qui sépare l’employé du décideur ira en augmentant constamment et entraînera une diminution de l’efficacité et de l’efficience de l’organisation. Vous verrez s’ajouter de nombreux « rangs de briques » au MUR de la crise de croissance entrepreneuriale.

Pour progresser au-delà des limites du stade entrepreneurial, l’entrepreneur devra prendre la décision de poursuivre la croissance en acquérant les compétences et les outils pour passer au stade managérial.

C’est ici que la gestion performante des ressources humaines (GPRH) devient primordiale. En premier lieu, l’entrepreneur devra accepter de céder une partie de son pouvoir à des gens compétents, parfois plus que lui-même en certaines matières, qui deviendront directeurs ou chefs de service et constitueront les bases d’une structure hiérarchique appelée à grandir avec la croissance et l’évolution du plan d’affaires.

Par la suite, pour « alimenter » adéquatement le nouveau personnel avec la vision, les valeurs et toutes les connaissances et les compétences qui reposent depuis tant d’années dans la tête d’une ou de quelques personnes uniquement,  il faut parvenir à  « cloner » virtuellement le chef d’entreprise.

 

C’est ici qu’entrent en jeux les outils de communication précieux comme les  « PRD » (Politiques, Rôles et Responsabilités, Directives de travail, normes et standards applicables, mesures et contrôles). Documents intégrateurs par excellence, toutes les compétences du chef d’entreprise et de la direction seront ainsi rendues disponibles en tout temps et en tout lieu pour former, informer, encadrer et évaluer chacun.

Les PRD sont aussi  essentielles à la résolution des problèmes et l’amélioration continue, car si problème il y a, c’est dans les PRD qu’il se cache!

En résumé, la Gestion Performante des Ressources Humaines (GPRH) consiste essentiellement à bâtir une équipe de personnes qui ont reçu ce qu’il faut de formation et les moyens d’apprendre et de s’améliorer grâce entre autres aux PRD produites par l’entreprise et qui gardent un sain équilibre sachant qu’ils peuvent compter sur l’appui de l’entreprise pour atteindre leurs objectifs. D’ailleurs, chacun sait qu’il a droit à l’erreur, mais qu’il a l’obligation de faire les efforts pour réussir et qu’en fin de course, ses efforts et ses réussites seront appréciés et récompensés.

Au-delà de l’augmentation de la performance de chacun et chacune, l’entreprise gagnera encore plus puisque dans le contexte d’une pénurie de personnel et compte tenu des besoins et attentes des nouvelles générations, les entreprises qui offriront ce genre d’environnement attireront les talents à leur avantage.

Et lorsque vous serez à multiplier vos résultats par 2, par 5 ou par 10, vous devrez enseigner la science et l’art de la GPRH à chacun de vos cadres, car la GPRH est la plus importante compétence que doit posséder une équipe de direction… celle d’entraîner une équipe pour la réalisation d’un projet d’entreprise passionnant et engageant!

Robert Vincent
UP2 Systems
176 boul. Harwood,  Suite 12
Vaudreuil-Dorion, Qc, Canada, J7V 1Y2
Téléphone : 450–218-2820
info@up2systems.com
www.up2systems.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.