Accueil » Régions » Bas-Saint-Laurent » La tablette tactile ExoPC de Rimouski, David qui affronte Goliath dans le Cyberespace

La tablette tactile ExoPC de Rimouski, David qui affronte Goliath dans le Cyberespace

C’est une lutte des temps modernes. David qui affronte Goliath, mais cette fois dans le cyberespace.

Faire face à Samsung, Blackberry (RIM) et Apple dans le nouveau marché des tablettes tactiles, c’est le défi d’une entreprise de Rimouski qui se lance à l’assaut de ce marché mondial en pleine effervescence. Un appareil fonctionnant sous Windows 7 doté d’un écran tactile, assez petit pour être transporté partout, mais assez puissant pour en faire autant qu’un portable, conçu à Rimouski et fabriqué à Montréal par Ciara Tech, filiale du groupe québécois Hypertech.

« Nous voulons concurrencer les grands en nous distinguant par l’interface utilisateur de notre produit ExoPC Slate. Apple a pris un téléphone pour en faire un iPAd. Nous sommes partis d’un ordinateur de bureau pour arriver à notre produit qui fonctionne sous Windows 7 », décrit Francis Lamontagne, président d’ExoPC, associé dans cette grande aventure avec Jean-Baptiste Martinoli, l’homme-orchestre de cette technologie conviviale mise au point tout simplement dans une maison d’un rang d’une petite municipalité – Saint-Anaclet – située au sud de Rimouski.

Nouveau marché pour Rimouski

Ctexo, la tablette tactile de Rimouski

Une quarantaine de personnes devraient graviter autour de l’entreprise dont huit situées à Rimouski. Une aventure folle mais exaltante face aux géants mondiaux. Cette entrée sur le marché des tablettes tactiles ouvre un champ nouveau à Rimouski plutôt reconnue pour le développement des sciences et technologies appliquées en sciences de la mer. Les concepteurs de l’ExoPC ne cachent pas qu’ils veulent aller plus loin que la seule mise au point d’une tablette électronique, ce qui pourrait à moyen et long terme, faire de Rimouski, l’une des capitales des produits informatiques populaires au Canada.

Caractéristiques

ExoPC Slate présente sa tablette comme « un concentré d’innovations qui se vit au quotidien. La navigation par thèmes donne accès aux ressources les plus précieuses du Web en organisant le contenu suivant le lieu, les habitudes, les goûts et les préférences du consommateur ».

L’ExoPC attire déjà l’attention des secteurs professionnels et du monde de l’enseignement, alors que le IPad est plutôt perçu comme un appareil visant le secteur du divertissement. L’appareil possède une caméra intégrée, permet de naviguer sur Internet, de regarder des chaînes de télévision et des films, d’écouter de la musique et des stations de radio en plus de stocker des livres numériques et de gérer des applications Flash.

On peut s’en servir comme appareil téléphonique par l’intermédiaire d’une oreillette. ExoPC est munie d’un écran de 11,6 pouces de diagonale qui permet notamment de visionner des vidéos HD 1080p et d’accéder à l’Internet à l’aide d’une connexion Wi-Fi.

« La couche-logiciel au-dessus de l’environnement Windows va référencer tout ce qui est pas mal gratuit sur le Web. Nous mettons aussi au point un clavier qui nous permettra de l’utiliser avec les deux pouces », précise Francis Lamontagne, concessionnaire Honda à Rimouski. Ciara sera responsable de commercialiser l’ardoise électronique rimouskoise à écran HD, un véritable micro-portable qui est le fruit d’un partenariat avec CiaraTech, Microsoft et Intel.

Partenariat

L’association avec CiaraTech a ouvert les portes d’ExoPC aux géants de l’informatique mondiale que sont Microsoft et Intel, souligne Francis Lamontagne. Dans certains pays, le produit pourrait porter le nom d’une grande marque informatique avec le logiciel ExoPC sous licence inclus dans l’appareil avec le système d’exploitation Windows 7.

Il n’y aura plus une tablette ExoPC, mais plusieurs, qui porteront des noms différents selon les pays, et qui auront toutes la mention Powered by EXOPC. La compagnie de Rimouski ne produira que l’interface graphique, elle s’assurera d’en faire la promotion, de développer de nouveaux marchés et de s’occuper de l’ « accréditation » des tablettes ExoPC Powered by ExoPC.

L’attente mondiale pour cette tablette fonctionnant sous Windows 7 est très grande. Doté d’un processeur Intel Atom Pineview -M N4501,6 GHz, support de 64 bits, la tablette multitâche dispose de 2 Go de mémoire, d’une capacité de stockage SSD 32/64 Go, de ports USB, sortie audio et mini-HDMI, graphique Intel GMA500 Intégré Broadcom Christal HD (1080p), d’une webcam de 1,3 mégapixels et d’une batterie dont l’autonomie est de cinq heures.

Au moment de lire ce texte, le produit devrait avoir été officiellement lancé, à moins d’un retard inattendu. Consulter le site de la compagnie à www.exopc.com.

Aucun commentaire.

Répondre