Accueil » Dossiers » Caoutchouc/Plastique » Un baril pour le sirop d’érable gagnant

Un baril pour le sirop d’érable gagnant

SAINT-LOUIS DU HA! HA! – La PME Plastica Morneau de Saint-Louis du Ha! Ha! au Bas-Saint-Laurent, a misé avec succès sur l’innovation en mettant au point un bouchon-échantillonneur pour ses nouveaux barils en polyéthylène de grade alimentaire qui permet au sirop d’érable de conserver toute sa richesse et sa saveur.

«Depuis 2004, l’entreprise a développé le bouchon-échantillonneur muni d’un piston et d’une valve. Avec une seringue, on vient prélever un échantillon pour le classement du sirop sans ouvrir le baril, ce qui améliore la conservation à long terme du sirop», souligne Michel Saint-Pierre, directeur des ventes et du marketing chez Plastica Morneau.

Plastica en est rendu, avec le baril Evolution, à une deuxième génération de baril d’une capacité de 35 gallons impériaux qui ne rouille pas, ne bosselle pas, en plus de répondre aux critères de l’industrie biologique. Un plus petit baril de six gallons est aussi disponible.

Le nouveau baril Evolution a des parois de 3/8 pouce, est légèrement courbé sur le couvert pour faire sortir l’air qui peut rester dans le baril lors du remplissage, facilitant ainsi son nettoyage.

Le sirop doit être idéalement à 185 degrés F ou 85 C lors de la mise en contenant pour maximiser ses chances de conservation.

«Il fallait trouver quoi faire lors des conditions de remplissage qui ne sont pas toujours optimales. Le sirop monte vers le haut du baril sans espace de tête». Le baril Evolution (prix de détail: 112.50$) coûte la moitié moins cher comparé au baril en «stainless».

Deux versions du baril de 35 gallons sont disponibles: bouchon unique sur le dessus du baril et l’autre à deux bouchons (un sur le dessus et un autre sur le côté).

«Nous travaillons cette année avec un bouchon-échantillonneur qui a une rallonge vers le centre du baril plus performante, fabriqué dans une autre matière, avec un meilleur débit».

Sept barils de haut peuvent être entreposés. La durée du baril Evolution réutilisable est estimée à 15 ans.

«Nous sommes bien satisfaits du rendement de notre nouveau produit qui est vendu partout au Québec. Nous avons commencé à développer le marché américain. On s’est d’abord concentré dans le secteur acéricole. Nous sommes rendus à l’étape où on peut regarder si on peut le vendre dans d’autres secteurs de l’alimentaire…»

La PME fabrique aussi divers produits en sous-traitance (contenants en plastique pour les aliments, réservoirs en plastique, pièces de plastique sur mesure, équipements en plastique pour véhicules tout-terrain…) et ses produits-maison, comme le baril Evolution, de la conception jusqu’à la mise en marché. La PME vend aussi des accessoires (porte-baril, robinet en plastique, lève-baril, échantillonneur, crochet adapteur pour chariot…).

En période de pointe, l’entreprise emploie une vingtaine de personnes. «Notre philosophie est d’être une entreprise innovatrice et d’assurer un service après vente pour nos clients», souligne Michel Saint-Pierre, directeur des ventes de l’entreprise fondée en 1984 par Gilles Morneau. Cet automne, Plastica mettra en marché un nouveau produit destiné aux divertissements extérieurs.

Aucun commentaire.

Répondre