Accueil » Chroniques » Fiscalité est-ce si utile pour votre entreprise.

Fiscalité est-ce si utile pour votre entreprise.

Que la vie entrepreneuriale est difficile ! La concurrence est féroce et elle ne vient plus seulement de son voisin, mais également d’une petite usine en Chine, en Inde ou au Brésil. En plus, il faut spéculer sur la fluctuation du taux de change qui peut parfois causer de sérieux maux de tête aux gestionnaires.

Tout pour rendre la gestion d’une entreprise complexe et ardue. Il est alors essentiel de posséder des outils de gestion qui aident la direction dans sa prise de décisions stratégiques.

Parmi ces outils de gestion, un modèle de calcul de coût de revient peut vraiment faire une différence dans votre entreprise. Ces quelques lignes vous permettront d’en juger par vous-même. 

Imaginez la situation suivante.

Pierre possède une petite entreprise de fabrication de meubles. Il est débordé. Ses prix compétitifs lui permettent de remporter une soumission sur deux. Malgré l’essor de son entreprise, elle n’arrive pas à générer des profits et sa marge de crédit augmente dangereusement.

Pourtant, il facture sa main-d’oeuvre à 45,00 $/heure et de plus, il se garde une marge de profits sur ses matériaux. Pourquoi n’arrive-t-il pas alors à rentabiliser ses opérations ? La réponse est simple : parce que son système de calcul de coût est inadéquat et probablement même inexistant. 

En fait, le coût de revient consiste à déterminer le coût total unitaire d’un produit ou d’un service en tenant compte à la fois des coûts directs (matière première, main-d’oeuvre, …) et des coûts indirects (assurances, publicité, frais financiers, …). 

La plupart des entreprises fixent leurs prix en tenant compte bien sûr de la concurrence, de ce que le marché est prêt à payer, mais rarement en fonction de leurs coûts réels. Les entreprises qui ne possèdent pas un bon système de calcul de coût de revient improvisent beaucoup lorsque vient le temps de fixer un prix sur leurs produits. 

Vous arrive-t-il de gagner des offres de service qui s’avèrent en bout de ligne peu payantes et, à l’inverse, de perdre des contrats qui auraient pu l’être ? Savez-vous quel produit est le plus rentable ? Pour une commande précise, savez-vous combien, en dollars, cette commande générera de profits ? Êtes-vous bien certain de couvrir la totalité de vos coûts ? 

Instaurer un système de calcul de coût de revient devient donc crucial parce que la marge de manoeuvre est généralement limitée et, si nous tardons à s’assurer de la rentabilité de nos produits et services, les résultats peuvent être catastrophiques.

En fait, se serait comme conduire une voiture sans indicateur de vitesse, sans indicateur d’essence et sans lumière. 

Il existe plusieurs modèles de coût de revient. Les plus courants : le modèle rationnel tel que présenté ci-haut, le modèle par activité (GPA / CPA), le modèle de coûts conjoints et de co-produits, le modèle coût – volume – bénéfice et le modèle pour entreprises fonctionnant en processus de production uniforme et continue. Le choix du modèle dépend principalement du type d’organisation, de ses processus de production, de ses activités, de sa gamme de produits, etc. 

Peu importe le modèle que vous utiliserez, l’entreprise doit, au minimum, utiliser les variables suivantes : les coûts indirects, le volume et la performance. Par exemple, pour un volume équivalent et une performance équivalente, si un concurrent a des coûts indirects beaucoup moindres que les nôtres, il est normal qu’il soit en mesure d’offrir un prix beaucoup plus avantageux. 

Contrairement à ce que plusieurs pourraient croire, il est possible de faire du coût de revient dans toutes les entreprises : organismes à buts non lucratifs, entreprises de service, petite entreprise à propriétaire unique, centre hospitalier, entreprise manufacturière d’envergure, coopérative, organisme gouvernemental, etc. 

En plus de calculer le coût de vos produits et services de manière plus précise, un modèle de calcul de coût de revient vous permettrait d’effectuer un bon diagnostic de votre entreprise et faciliterait ainsi votre prise de décisions stratégiques.

 En faisant varier vos coûts indirects, votre volume et votre performance, vous pouvez facilement connaître votre marge de manouvre au niveau de vos prix, de vos possibilités de négociation avec vos clients ainsi que de vos axes de développement stratégique. Le coût de revient, est-ce si utile pour votre entreprise ? Ce n’est non seulement utile, mais crucial.

André Landry CMA chez Mallette
Tél. : 1 877 444-1206

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.