Accueil » Chroniques » La productivité un processus continu

La productivité un processus continu

Les innovations technologiques, la mondialisation et les attentes de la clientèle ont renforcé la nécessité d’une productivité accrue au sein des entreprises.

À titre d’exemple, les entrepreneurs canadiens doivent maintenant faire face à la concurrence d’entreprises fabriquant des produits à plus faibles coûts en Chine et en Inde.

La productivité d’une entreprise réfère à sa capacité à convertir des intrants (p. ex., main-d’ouvre, fournitures, appareils, compétences et capital) en biens et services, ou extrants.

De fait, l’augmentation de la productivité signifie simplement de travailler plus intelligemment. Choisir l’équipement approprié peut vous aider à réduire le risque d’erreurs coûteuses et améliorer votre façon de faire des affaires. Avant de faire l’achat de tout équipement, assurez-vous de connaître à fond les besoins actuels et futurs de votre entreprise. Posez-vous les questions suivantes:

  • L’équipement utilisé actuelle- ment offre-t-il un rendement satisfaisant?
  • Dois-je remplacer plusieurs composants par des appareils plus efficaces?
  • L’équipement à remplacer peut- il être utilisé ailleurs dans l’entreprise?
  • Cette acquisition sera-t-elle un investissement à long terme?
  • Serait-il préférable de louer l’équipement?
  • Toutes les fonctions sont-elles nécessaires ou simplement des gadgets?
  • Aie-je tenu compte des frais de formation des employés liés à l’utilisation du nouvel équipement?

Utiliser la technologie pour améliorer vos opérations peut vous aider à accroître votre part de marché, à réduire substantiellement les coûts, à améliorer l’efficacité, ainsi qu’à prévenir les problèmes de service à la clientèle.

Les technologies Web peuvent vous permettre d’améliorer la façon de gérer votre entreprise.

Les outils de gestion de la production regroupent notamment les tableurs, les solutions logicielles commerciales et les applications personnalisées selon les besoins de l’entreprise. En voici quelques exemples:

  • Les achats en ligne constituent une solution de rechange pour acheter des fournitures auprès de vos fournisseurs. Ils permettent d’accéder à des prix générale- ment plus concurrentiels, car vous n’êtes plus restreint aux fournisseurs locaux.
  • Les systèmes de contrôle des stocks intelligents peuvent favoriser la réduction des niveaux de stocks, améliorer la rentabilité et mieux répondre aux besoins des clients. Les systèmes en ligne et de gestion des commandes intègrent les données sur les stocks aux systèmes d’achats, de comptabilité et de commerce électronique de votre entreprise.

Ces systèmes contribuent aussi à vous garder à la fine pointe des percées technologiques et veillent à ce que votre entreprise tire profit des plus récentes innovations visant l’amélioration de la productivité.

Passer en revue ses processus actuels

Examinez vos processus en vous mettant à la place d’un investisseur; gardez à l’esprit l’objectif et la vision d’ensemble de l’entreprise et assurez-vous que les processus y répondent et ajoutent de la valeur pour le client. Cartographiez avec précision chaque processus en fonction du flux des matériaux et de l’information.

Adopter une approche d’amélioration continue

L’amélioration de la productivité est un processus continu en constante évolution. Voici quelques suggestions pour élaborer un plan d’amélioration continue:

  • Commencez par faire l’étude de la concurrence et des pratiques exemplaires de votre secteur d’activité; cette façon de faire est également connue sous le nom d’analyse comparative. Évitez cependant de reproduire les plans de d’autres entreprises.
  • Consultez des ressources externes pour obtenir de l’aide afin d’évaluer les forces et faiblesses de votre entreprise. Cela vous permettra d’obtenir un point de vue objectif sur l’amélioration de la productivité et la restructuration des processus.
  • Utilisez une approche progressive au lieu de tout accomplir d’un seul coup. Pour obtenir des résultats plus rapidement, concentrez vos efforts sur quelques priorités seulement.
  • Nommez des équipes spéciales à des problèmes ou des processus spécifiques à restructurer.
  • Mettez en place un système de suggestions formel à l’intention des employés. • Recherchez les réalisations novatrices. Des améliorations mineures peuvent parfois générer des accroissements majeurs en matière de productivité. • Mesurez vos résultats. Idéalement, la participation d’une tierce partie vous aidera à obtenir des perspectives objectives.

La sous-traitance peut s’avérer un moyen rentable pour votre entreprise et lui permettre de centrer ses efforts sur ce qu’elle fait de mieux. Que vous choisissiez d’impartir la logistique, la comptabilité, la paie, les relations publiques ou les TI à un sous-traitant, il importe, avant tout, de bien comprendre ce qui génère les coûts et les profits au sein de votre entreprise.

Vous devez savoir exactement quelles fonctions de base augmentent vos revenus et quelles fonctions secondaires font grimper vos dépenses et nuisent à votre productivité.

Bruce McConnell est vice-président, soutien à l’exploitation et initiatives stratégiques, BDC Consultation. Comptable agréé, il possède 20 ans d’expérience en consultation auprès des PME et des grandes entreprises canadiennes ainsi qu’une expérience pratique dans le secteur privé. BDC est une institution financière qui appartient entièrement au gouvernement du Canada. Elle soutient activement le développement et la croissance des petites et moyennes entreprises canadiennes au moyen de ses solutions de financement, d’investissement et de consultation complémentaires. Pour plus de renseignements, visitez www.bdc.ca .

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.