Accueil » Chroniques » Nous autres, ce n’est pas pareil !

Nous autres, ce n’est pas pareil !

C’est une phrase couramment utilisée par ceux qui refusent de prendre les moyens pour améliorer leurs performances de vente.

Évidemment en réagissant de la sorte, ils se déculpabilisent pour leurs insuccès et font porter le blâme sur tout, sauf eux.

Il est vrai qu’il est sécurisant de pouvoir se libérer en utilisant la litanie des excuses telles que c’est particulier, c’est spécial, c’est différent, et j’en passe.

En agissant ainsi, on accepte le statut quo ou encore pire l’échec et on s’expose à perdre notre emploi, notre gagne-pain, et notre entreprise pour ceux qui sont travailleurs autonomes.

Il n’est pas de mon intention de blâmer quelqu’un pour chacune des ventes perdues mais de souligner l’importance pour le vendeur de réaliser qu’il peut faire la différence entre l’échec et le succès et il doit compter sur lui-même pour y parvenir.

Pourquoi ne pas vous interroger après chacune de vos entrevues ou de vos journées pour ceux qui font beaucoup de rencontres sur vos bons coups, vos réalisations, en plus de vous questionner sur les points à améliorer?

  1. Avez-vous utilisé les bons arguments?
  2. Avez-vous fait usage de votre documentation?
  3. L’avez-vous fait de façon appropriée?
  4. Avez-vous utilisé vos références lorsque c’était à propos?
  5. Avez-vous pris le temps de vous préparer avant votre entrevue?
  6. Avez-vous su mériter le respect de votre client au début de l’entrevue?
  7. Étiez-vous en présence de la bonne personne?
  8. Avez-vous questionné votre prospect sur lui-même, sa situation, ses besoins, ses attentes, ses contraintes, ses préoccupations de façon à pouvoir ré- pondre adéquatement à ses besoins?
  9. Avez-vous pris soin d’identifier votre concurrence et d’établir une stratégie pour la contrer?
  10. Vous étiez-vous donné la peine d’anticiper les objections les plus susceptibles de vous être soulevées?

Voilà autant de facteurs où vous seriez le seul à ne pas pouvoir vous améliorer.

Tel le dentiste qui scrute à la loupe l’état de votre bouche et de votre dentition.

Tel le mécanicien qui fait une vérification complète de votre véhicule, en plus d’en faire l’essai et d’aller même jusqu’à se questionner sur les causes des bruits entendus.

Tel le médecin qui vous osculte et vous questionne en profondeur sur les symptômes et les causes des malaises ressentis pour établir un bon diagnostic.

Vous devez faire l’impossible pour identifier vos lacunes pour pouvoir vous améliorer et surtout avoir le courage de les admettre et de poser des gestes pour y remédier.

Je sais que c’est par nos talents, nos aptitudes, nos efforts que nous réussirons à atteindre de meilleurs résultats mais encore faut-il que le tout soit orchestré dans la bonne direction.

Certains s’en tiennent à leur expérience pour réussir mais celle-ci nous indique davantage ce qu’il ne faut pas faire contrairement à l’acquisition de nouvelles connaissances qui nous permettent de développer de nouvelles approches pour nous adapter aux nouveaux défis.

Le jour ou l’on accepte le slogan souvent identifié aux relations amoureuses « plus qu’hier moins que demain », on est beaucoup moins vulnérable face aux obstacles et le succès devient à notre portée.

La formation, l’entraînement, la lecture et surtout la pratique des principes appris auront une influence magique sur votre comportement et votre attitude.

Bonne vente!

Vous pouvez joindre M. Roger St-Hilaire au (418) 626-7498 ou 1 800 463-7246

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.