Accueil » Dossiers » Cactus Commerce se «frotte» à Microsoft

Cactus Commerce se «frotte» à Microsoft

Dans les petits pots, les meilleurs onguents! Cactus Commerce, une entreprise de logiciels de commerce électronique et de services fondée en 1995 à Gatineau, en fait parfaitement la démonstration en comptant parmi sa clientèle des entreprises telles Microsoft, Cable & Wireless America, PwC Consulting, Avanade et Dell Computer Corp.

Née au milieu des années 1990 dans une région qui se voulait le Silicone Valley du Canada – la région d’Ottawa-Gatineau – cette petite entreprise, comme toutes les autres qui poussaient à l’époque, se voulait un partenaire des plus grandes entreprises du domaine informatique. Des entreprises qui offrent des solutions rapides, très pointues, pour leur permettre de progresser plus rapidement.

Puis, au début des années 2000, plusieurs entreprises de ce domaine, petites et grandes, ont licencié des travailleurs ou tout simplement fermé leurs portes. L’exemple de Nortel qui a vu le prix de son action chuter de façon drastique est éloquent. Les joueurs qui sont demeurés sur le marché comptaient sur des contrats importants et des applications novatrices, comme ce fut le cas pour Cactus Commerce.

Le commerce électronique

En gros, Cactus Commerce aide les entreprises, de toutes les tailles, à aller chercher des revenus supplémentaires en faisant appel au commerce électronique de détail. Pour ce faire, elle propose des solutions de gestion de la chaîne logistique, de travail collaboratif et d’intégration en entreprise, ainsi que de commerce électronique.

L’entreprise de Gatineau offre des solutions combinant un large éventail de services professionnels à une expertise unique dans son domaine. Ceci permet aux entreprises œuvrant dans les secteurs du commerce de détail, des biens de consommation, de la fabrication et des soins de santé, de collaborer en ligne avec des partenaires d’affaires, tirant ainsi tout le parti possible de leurs investissements actuels et à venir consacrés à la technologie Microsoft.

Entre autres, le serveur GDS Accelerator pour BizTalk Server de Cactus, fruit d’une collaboration entre Cactus et Microsoft, permet aux grands détaillants, aux fabricants de biens de consommation et aux fabricants en discontinu, d’établir rapidement et facilement une connexion avec leurs partenaires commerciaux et d’intégrer avec précision et en temps réel, les données à leurs systèmes de gestion déjà installés.

Dans ce marché sans cesse en progression, qu’est le commerce électronique, le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement est en pleine évolution. La vente en ligne, quant à elle, recèle ses propres défis.

Les millions de Microsoft

Le géant américain Microsoft compte parmi les clients de Cactus Commerce depuis plus de 10 ans. Au début du mois d’août dernier, cette alliance s’est confirmée de façon marquée, alors que la compagnie gatinoise a obtenu le contrat pour créer la prochaine version du logiciel en commerce électronique Commerce Server 7. Même si le montant exact de la transaction n’a pas été dévoilé, il est évalué à plusieurs dizaines de millions de dollars. Ceci permettra à Cactus Commerce de doubler ses locaux et de créer entre 120 et 150 nouveaux emplois, elle qui emploie déjà 250 personnes.

Le plus important contrat jamais conclu par Microsoft dans le secteur du commerce électronique, note le cofondateur de l’entreprise Jean-Yves Martineau. «Nous avons déjà effectué des contrats pour Microsoft, mais cette fois-ci, il s’agit d’un partenariat où nous travaillerons sur un même pied d’égalité et non à titre de contractant», a-t-il déclaré aux médias le 8 août dernier.

Selon lui, ce logiciel permettra aux entreprises d’offrir un produit ou un service sur Internet de qualité égale, peu importe le médium utilisé, que ce soit la télé interactive ou le cellulaire. Cactus Commerce aura pour tâche, entre 2008 et 2010, de réaliser un outil permettant aux entreprises de commercialiser et d’étendre leurs services en ligne.

«Microsoft augmente de façon stratégique ses investissements dans le commerce électronique, a noté Ryan Donovan, directeur du commerce électronique chez Microsoft. Notre partenariat avec Cactus Commerce vient renforcer notre position dans ce secteur pour l’avenir».

Le statut d’entreprise régionale de Cactus Commerce est donc appelé à être changé puisque l’entreprise gatinoise, en plus de doubler ses locaux, s’implantera dans huit villes américaines, trois villes européennes et une en Asie, d’ici les 18 prochains mois. Comme Microsoft détient 57% du marché mondial en commerce électronique, cela démontre l’importance du contrat de conception du Commerce Server 7. «Un point tournant pour Cactus», n’a pas manqué de mentionner M. Martineau.

La nouvelle version du Commerce Server 7 sera sur le marché en 2010 à travers la planète. Une réalisation d’une entreprise québécoise !

Aucun commentaire.

Répondre