Accueil » Chroniques » L’impression et l’application des étiquettes en milieu industriel

L’impression et l’application des étiquettes en milieu industriel

C’est un fait bien connu : les imprimantes et applicatrices d’étiquettes sont très fonctionnelles et efficaces dans les secteurs manufacturiers des produits qui sont directement destinés aux consommateurs, comme l’alimentation ou le vêtement.

L’industrie lourde comme les pâtes et papiers et tous les secteurs connexes ont beaucoup automatisé les processus de fabrication des produits. La machinerie et la robotisation sont plus présentes dans plusieurs usines. Toutefois, dans plusieurs cas, plusieurs opérations se font encore manuellement bien qu’il existe maintenant des options automatisées efficaces qui réduisent le temps de production et de maintenance ainsi que les temps d’arrêts.

C’est le cas de l’étiquettage des gros rouleaux de papier qui, dans certaines usines, sont encore identifiés manuellement soit avec des stencils et de l’encre en aérosol, avec des étiquettes collées manuellement ou bien brochées manuellement sur les rouleaux. C’est aussi le cas dans l’emballage des paquets de bois de construction qui sont enveloppés d’une membrane de cellophane sur laquelle on applique ou on broche une étiquette. Les étiquettes de grands formats sont généralement utilisées pour ces applications parce qu’elles doivent être lisibles d’assez loin et aussi parce qu’elles doivent souvent fournir plusieurs informations.

Certains manufacturiers de machinerie d’étiquettage se sont penchés sur les processus d’application des étiquettes et ont optimisé leur machinerie, déjà très performante dans les applications régulières, pour répondre aux besoins de l’industrie lourde. Ces machines sont maintenant plus robustes et plus faciles à opérer. Elles sont maintenant plus facilement adaptables aux lignes de production grâce à des supports ajustables et sont dessinées pour optimiser l’accessibilité aux composantes tant mécaniques qu’électroniques afin de pouvoir améliorer les processus de maintenance et réduire les temps d’arrêt.

Ces machines performent même lors d’applications particulières et très exigeantes comme l’application de l’étiquette avec une précision de plus ou moins 0,1mm ou sur des formes et formats irréguliers à très grande vitesse et lors d’applications multiples en même temps sur le même produit. Elles performent même dans des espaces réduits puisqu’il est possible de dessiner la configuration du système en fonction de l’espace disponible.

Plusieurs nouvelles options s’offrent maintenant aux fonctions de base comme la soufflerie, le tamponnage, et le tamponnage avec soufflerie et de frottement. C’est l’avantage d’une soufferie avec tube en teflon qui guide l’étiquette sur le tampon applicateur et élimine l’accumulation de colle. Le tampon possède des rainures pour la distribution uniforme de la suction et la soufflerie d’air. L’applicateur pourra être muni de détecteurs de proximité qui lui permettra de retourner à sa position originale une fois l’étiquette appliquée. Il est même possible d’intégrer un système d’applicateur qui broche les étiquettes non-adhésives.

Il est évident que tout système doit être installé par des professionnels qui vont étudier l’application et y adapter les équipements pour obtenir le maximum d’efficacité. L’automatisation, c’est la réponse pour accroître la productivité et l’efficacité. Consulter des professionnels en la matière… c’est maximiser ses chances de réussite !

Vous pouvez joindre Kristian Marina, responsable du Développement des affaires chez Redemac Inc. au (514) 335-9570 ext 22 kristian@redemac.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.