Accueil » Dossiers » Innover et miser sur la valeur ajoutée pour assurer la survie des entreprises

Innover et miser sur la valeur ajoutée pour assurer la survie des entreprises

Au Québec, et particulièrement dans la région de Montréal, l’industrie des produits chimiques enregistre maintenant une augmentation substantielle en valeur de ses produits après avoir traversé une période plutôt turbulente.

Au cours de la dernière année, le marché était déprimé de façon générale. Mais tout récemment, les prix se sont rétablis à des montants raisonnables permettant aux entreprises de réaliser des profits intéressants.

Dans le secteur des lubrifiants, la consommation annuelle demeure plus ou moins à 170 millions de litres et tout porte à croire que la demande ira en diminuant ou à tout le moins demeurer stable. « Au Québec, ce qui nous distingue des autres provinces est le nombre plus élevé de fabricants indépendants alors que les autres provinces, favorisent un système de grandes pétrolières ayant chacune un réseau de distributeurs », explique Julian E. Cininni, président de Tribospec.

Déménagement et fermeture d’usines

Selon ce dernier, la stagnation du marché est attribuable à la diminution de la consommation des industries ainsi qu’à la production industrielle qui a de plus en plus tendance à déménager ses activités à l’étranger comme en Chine.

« Il n’y a pas grand-chose à faire pour contrecarrer le phénomène du déménagement ou de la fermeture des usines. Chez Tribospec, nous diversifions nos activités en y offrant de nouveaux produits et services à notre clientèle. De plus, grâce à nos recherches et à notre développement, nous sommes en mesure de mettre sur le marché de nouveaux produits haut de gamme pour répondre aux nouvelles réalités d’aujourd’hui. Par exemple, la gamme de produits BIOSPEC ( produits biodégradables fabriqués avec des huiles végétales ) nous permet d’exploiter des créneaux intéressants tout en assurant notre croissance future. »

Tribospec : un leader en lubrifiants

Reconnu comme un chef de file en lubrifiants au pays, Tribospec entame sa 15e année d’activités. L’entreprise fabrique au-delà de 2 000 produits dont les huiles à moteur, huiles industrielles, huiles de procédés pour la fabrication de caoutchouc, encres et additifs. Des huiles spécialisées de base végétale et non toxiques sont également offertes.

Tribospec vise principalement le marché industriel et commercial, les industries manufacturières, les véhicules lourds et les ressources naturelles. Le marché québécois est au cœur des activités, bien que l’Ontario, les Maritimes et la Nouvelle-Angleterre soient trois autres régions desservies.

Malgré un chiffre d’affaires de 20 M $ en 2005 et une hausse moyenne annuelle de 1 M $ depuis la dernière décennie, Tribospec rapporte que le marché des lubrifiants est plutôt stable. « La préoccupation des entreprises face à l’environnement et la performance des lubrifiants d’aujourd’hui expliquent ce phénomène », raconte le directeur des ventes chez Tribospec, Pierre Perron.

Se diversifier pour survivre

Pour conserver une longueur d’avance dans un secteur aussi concurrentiel que celui des lubrifiants, Tribospec a mis sur pied plusieurs services connexes tels les cours de formation, la vente d’équipements, le design de nouveaux concepts et l’expertise professionnelle pour répondre à des besoins spécifiques des clients. « L’objectif est d’étendre notre gamme d’activités pour donner encore davantage de service. »

Grâce à son service de recherche et de développement, Tribospec a mis au point plusieurs produits biodégradables très performants et sans danger pour l’environnement.

Tribospec est aussi un chef de file dans les antirouilles automotives et industriels. « Nous sommes probablement le plus gros manufacturier de produits antirouilles au Canada et nous en sommes très fiers. »

De son côté, le responsable du marketing, Claude Van Kessel, estime que le défi à relever ces années-ci pour demeurer leader est de savoir bien répondre aux besoins du client, de lui offrir des solutions avant-gardistes tout en respectant les normes environnementales de plus en plus exigeantes. « Innover et miser sur la valeur ajoutée des produits sont deux éléments clés pour réussir aujourd’hui. »

Aucun commentaire.

Répondre