Impression en 3D. Une révolution semblable à l’Internet il y a 20 ans

Que diriez-vous de déguster un bon steak confectionné à partir d’une imprimante 3D ou encore d’acquérir une réplique d’une Mustang de l’année en chocolat construite à partir d’un système de fabrication additive ? Au-delà de ces expériences insolites, ce procédé unique aux capacités quasi illimitées et qui évolue à la vitesse de l’éclair s’adapte de plus en plus à la production industrielle. Toutefois, le 3D n’est pas une panacée et il faut en saisir l’usage et s’employer à préciser clairement nos besoins.