Traitement des eaux usées et du lisier, une autre technologie québécoise qui fait une percée

Elles font l'actualité depuis plusieurs années maintenant, les porcheries québécoises doivent montrer patte blanche devant les autorités gouvernementales, mais aussi devant les populations. Ceci est particulièrement vrai pour celles qui doivent vivre à proximité de ces entreprises agricoles, en raison des odeurs et des matières qui doivent être traitées, notamment le lisier.