Nouveaux réfrigérants industriels, une longueur d’avance pour le CO2

De 3000 à 4000 fois moins nocifs pour l’environnement, les réfrigérants naturels (dont le dioxyde de carbone ou CO2) représentent une solution de rechange de premier choix dans le remplacement des réfrigérants de synthèse, jugés trop toxiques pour la couche…

La fracturation hydraulique et le manque d’infrastructures jouent contre les PME québécoise

Au bord du gouffre financier, nos voisins du Sud devaient trouver un moyen de relancer leur économie. La crise économique avait fait tellement de ravages : des industries qui ont fermé leurs portes, le chômage en hausse, les faillites personnelles aussi, le prix des maisons en chute libre, et j’en passe.

Production d’hydrocarbures au Québec . Bien des obstacles restent à franchir

Il a été question du transport et de la production des hydrocarbures au congrès annuel de l’Association des économistes du Québec (ASDEQ) à la fin de mai, à Québec. Si le Québec montre un bon potentiel, il reste encore plusieurs obstacles à franchir avant que des entreprises d’exploration deviennent des producteurs.

L’énergie solaire rayonne faiblement au Québec

Selon la Société de l’énergie solaire du Canada, la province est plus ensoleillée que bien d’autres endroits au monde, comme l’Allemagne ou la Chine. Malheureusement, contrairement à ces pays, l’énergie solaire est très peu exploitée ici, moins de 1 % du bilan énergétique provincial.

Au pays des éoliennes : les turbiniers allemands en Gaspésie

Les turbiniers éoliens allemands marqueront de leur présence le développement de l’industrie éolienne en Gaspésie et au Québec au cours des prochaines années avec l’inauguration à Matane de la nouvelle usine de 47 M $ du turbinier allemand Enercon. 150 nouveaux emplois s’ajoutent à la filière industrielle éolienne de l’Est du Québec qui, à plein régime, fournit déjà plus de 800 emplois directs.

Chanvre : un appel aux industriels à ne pas manquer le bateau

Mis au rancard après la Seconde Guerre mondiale, il y de cela plus de 50 ans, le chanvre est de retour dans les champs québécois depuis 1998. Malgré cela, encore peu de produits sont fabriqués dans la province à partir de cette plante qui a pourtant la réputation d’être l’une des plus solides au monde. Les choses risquent toutefois de changer avec le projet-pilote d’une usine de défibrage qui, si tout se déroule comme prévu, devrait voir le jour incessamment dans Lanaudière.