Idéale Canne produira les premières cannes de sirop d’érable d’ici

Les co-fondateurs d’Idéale Canne, M. Erick Vachon, Président et M. Jean-Sébastien Vachon, Vice-Président.

Le secteur manufacturier innovant de Chaudière-Appalaches vient d’être mis en valeur à la suite de l’annonce du l’appui de 1,2 M$ à Idéale Canne pour soutenir l’implantation d’une usine de fabrication de cannettes d’acier pour le sirop d’érable et les conserves dans la municipalité de La Guadeloupe, en Beauce-Sartigan au Québec.

Le projet comprend l’acquisition d’un bâtiment et l’achat d’équipements innovants et vise à mettre en place trois chaînes de production et à embaucher jusqu’à 45 personnes par chaîne.

L’annonce a été effectuée par la ministre déléguée à l’Économie, Mme Lucie Lecours, le député de Beauce-Nord et président de la Commission de la santé et des services sociaux, M. Luc Provençal, et le député de Beauce-Sud, adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse) et adjoint parlementaire de la ministre du Tourisme, M. Samuel Poulin.

« L’innovation et l’investissement sont essentiels pour assurer la croissance de nos entreprises. Avec ce projet d’agrandissement, Idéale Canne se donne les moyens d’être productive et compétitive. L’équipe a maintenant tout ce qu’il faut pour devenir leader dans la fabrication de cannettes d’acier pour le sirop d’érable, un produit qui fait la fierté du Québec. », selon Mme Lecours.

Idéale Canne deviendra ainsi la première entreprise au Québec à fabriquer des cannettes pour le sirop d’érable. Le projet générera ainsi des retombées économiques importantes, puisque 73 % de la production mondiale de sirop d’érable provient d’ici.

Focus sur le marché local
 
À l’instar de nombreuses industries, les répercussions de la pandémie sur le marché de la canne de conserve sont telles que la fabrication locale s’impose désormais comme meilleur choix économique.  « Avec la hausse du prix de l’acier, la congestion dans les ports et l’augmentation pharamineuse du prix des conteneurs, il devenait impossible d’offrir un prix raisonnable » note le président et co-fondateur, M. Erick Vachon.
 
En 2019, contexte pandémique oblige, de nombreuses variables ont rendu l’importation difficile, de sorte que l’entreprise s’est réorientée vers la production locale. L’usine à La Guadeloupe et sa ligne de production à la fine pointe de la technologie répondra à un besoin criant qui ne dépendra plus de l’importation, en plus de l’augmentation du prix de l’acier, des hausses des coûts de transport, de la congestion maritime et des retards de livraison.

« L’installation de cette nouvelle usine est un ajout important pour le parc industriel de la municipalité de La Guadeloupe. Cet investissement consolide la position du Québec dans un secteur très précis de l’alimentation. Lors de ma récente visite, j’ai été en mesure de rencontrer deux entrepreneurs visionnaires qui ont de nombreux projets en cours. Nous allons continuer d’être des alliés. », explique M. Poulin.

Expérience de plus de 13 ans

C’est à la suite d’une pénurie de cannes de sirop d’érable au Québec en 2010 que l’entreprise, déjà en action dans le milieu de l’importation, a tenté sa chance. Aujourd’hui, le manufacturier de cannes de conserve se spécialise principalement dans la fabrication de cannettes de sirop d’érable et prévoit exercer, à long terme, des activités dans d’autres secteurs agroalimentaires.

« En tant que leader mondial de production de sirop d’érable, le Québec a maintenant son emballage québécois. L’entière production d’Idéale Canne est destinée au marché agroalimentaire québécois. Nos installations sont situées à proximité de nos clients, ce qui permet de réduire la distance à parcourir de près de 1000 km, contribuant ainsi à une diminution de  l’utilisation de carburant, des coûts de transport et de l’empreinte écologique. De plus, nous fabriquons notre canne à l’énergie hydro-électrique, comparativement à celles fabriquées à l’énergie fossile, ce qui permet de réduire l’empreinte carbone. Nous sommes très fiers d’offrir notre canne « verte » québécoise. », précise M. Vachon.

D’ailleurs, le manufacturier est le seul au pays qui de spécialise dans la fabrication de cannes en acier trois pièces en offrant des tirages limités tout autant que des tirages de masse, ainsi que par son service de lithographie personnalisé.

Fierté de la région Chaudière-Appalaches

« Les PME constituent une force économique majeure pour la région de la Chaudière-Appalaches en maintenant la vitalité des communautés et en dynamisant l’économie locale. Le projet annoncé aujourd’hui le démontre clairement. Je me réjouis de la mise en place de cette nouvelle usine pour la région et pour les employés qui y travailleront. », poursuit M. Provençal, député de la région.

L’aide financière allouée comprend un prêt de 600 000 $ issu du programme ESSOR, géré par Investissement Québec à titre de mandataire du gouvernement, ainsi qu’un prêt du même montant provenant des fonds propres d’Investissement Québec dans le cadre de l’initiative Productivité innovation.

Image d’entête : les co-fondateurs d’Idéale Canne, M. Erick Vachon, Président et M. Jean-Sébastien Vachon, Vice-Président. Cr photos: Idéale Canne.

Source Source(2) Source(3)


D’autres articles de la catégorie Aliments et boissons pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :