Production de lithium – Le projet de Sayona Québec avance

Sayona Québec

Sayona Mining Limited a annoncé que sa filiale Sayona Québec, détenue avec Piedmont Lithium inc., a franchi une autre étape en vue d’acquérir les installations de Lithium Amérique du Nord inc. (LAN) à La Corne, en Abitibi-Témiscamingue, dans le but de développer un pôle du lithium dans cette région.

Créée en 2016, Sayona Québec est une compagnie junior en développement actif dans le secteur d’avenir du lithium, élément clé de la fabrication des batteries lithium-ion. Propriétaire d’un gisement de haute qualité, la Société entend réaliser le projet Authier afin de passer du stade de l’exploration à celui de l’exploitation et de la mise en valeur, avec l’objectif d’effectuer ultérieurement de la transformation.

Dans l’éventualité de la conclusion de l’acquisition, Sayona Québec espère entreprendre la production dans les meilleurs délais. L’entreprise prévoit une mise à jour environnementale prioritaire des installations, des améliorations techniques ainsi que la mise à niveau de certains équipements qui étaient à l’arrêt.

À la suite d’une entente avec Investissement Québec, l’un des créanciers garantis, et sujette à la conclusion d’ententes définitives, la proposition de Sayona Québec pour acquérir les activités de production de lithium au site de LAN sera présentée à la Cour supérieure du Québec pour approbation. La transaction qui mènerait à l’acquisition de LAN par Sayona, si elle est confirmée par la Cour supérieure, serait effectuée et conclue uniquement grâce à l’apport de capitaux privés.

De plus, si la transaction est approuvée par la Cour supérieure et que les autres conditions de clôture sont remplies, Sayona Québec et son partenaire, Piedmont Lithium, s’engagent à effectuer de la seconde transformation du lithium au Québec d’ici les cinq prochaines années, conformément aux conditions prévues à l’entente avec Investissement Québec. Les deux partenaires se sont montrés enthousiasmés par les attributs québécois (électricité propre, main-d’œuvre qualifiée, etc.) et par la volonté gouvernementale de développer la filière des batteries électriques.

De manière générale, Sayona Québec se réjouit de la volonté gouvernementale de développer la filière batterie électrique et entend y participer pleinement. La création d’un hub du lithium en Abitibi-Témiscamingue permettrait de créer une assise solide pour le développement de tout le secteur du lithium québécois.

Selon M. Guy Laliberté, chef de la direction de Sayona Québec, « L’équipe de Sayona Québec est heureuse de ce développement positif dans le dossier de LAN. L’acquisition potentielle de LAN, si elle est approuvée par la Cour supérieure, permettrait à la région de l’Abitibi-Témiscamingue et au Québec de poser un premier jalon avec Sayona dans le marché international du lithium. Nous serions très heureux de construire ce projet à partir d’une région inspirante, et serions encore plus fiers de nous engager vers le développement de la transformation au Québec du lithium. Notre partenaire Piedmont Lithium et toute notre équipe sont fortement motivés par ce défi qui permettrait au Québec et à ses citoyens de bénéficier de cette création de richesse supplémentaire. »

L’acquisition envisagée de LAN permettrait également de créer des emplois de qualité et de faire bénéficier les communautés locales de retombées directes.

Cr photo : Sayona Québec

Source

La caisse des gens qui créent le futur - Desjardins

D’autres articles de la catégorie Mines pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

%d