EVRgreen – Polyform trouve une solution toujours verte

Polyform annonce une nouvelle solution écologiquement avantageuse nommée EVRgreen, qui permet la dégradation de plastiques cellulaires expansés dans l’environnement.

Depuis 1963, l’entreprise Polyform de Granby, en Montérégie, œuvre dans la transformation de plastiques cellulaires expansés (PSE).  De l’étude de besoin au dessin technique, de la production au transport, avec assemblage inclus si nécessaire, l’équipe de Polyform est à l’affut des innovations, des progrès technologiques et surtout des mouvements idéologiques. 

Depuis quelques années, beaucoup d’entreprises adoptent une responsabilité sociale. Celle de Polyform est de diminuer l’empreinte environnementale via l’optimisation de la quantité de produits utilisés, réduisant ainsi les pertes de matière et d’énergie, via l’utilisation de matériel recyclé, ainsi que par la recherche et le développement dans l’utilisation de nouvelles matières biodégradables.

D’ailleurs, parmi toutes ses usines, l’entreprise a décidé de consacrer l’une d’elles exclusivement à la récupération et au recyclage de rebuts, pouvant être réutilisés par la suite dans la fabrication de produits pour réintégrer le marché en tant que nouvelle matière première. L’entreprise recycle ainsi six millions de kilogrammes de plastiques annuellement.

La nouvelle solution EVRgreen

Polyform a annoncé dernièrement l’utilisation d’une nouvelle solution écologiquement avantageuse nommée EVRgreen, qui permet à l’entreprise et à ses clients de développer des produits innovants tout en respectant encore plus l’environnement.

EVRgreen est le premier PSE biodégradable sur le marché. Le tout consiste à ajouter aux produits existants une nouvelle formule qui permet aux matériaux de se dégrader et de retrouver leur forme organique s’ils sont jetés.

En plus de sa dégradation prouvée, la solution EVRgreen est recyclable. Ainsi, elle permet de donner une deuxième vie aux matériaux, tout en réduisant considérablement le nombre de PSE retrouvés dans les sites d’enfouissement.

Dans un article, Polyform expliquait cette innovation par le fait que même si la production de PSE nécessite moins d’énergie à produire que les autres matériaux, ce dernier demeure l’un des plastiques les moins recyclés au monde. En effet, les chiffres démontrent que 80 % des matériaux composés de PSE sont mis directement aux poubelles et acheminés aux sites d’enfouissement. Il semble qu’actuellement, EVRgreen soit l’option idéale.

De plus, selon la méthode ASTM D5511, EVRgreen démontre une dégradation de 91,9 % sur une période de quatre ans, alors que les PSE standards ne se dégradent qu’à seulement 5,75 % sur la même période.

« Le biodégradable est une excellente solution. Cela dit, le principe de ce produit vise à défaire les plastiques en micros particules, laissant ainsi un certain nombre de plastiques dans l’environnement. Nos solutions, bien qu’écologiques, avaient leurs limites. Jusqu’à l’arrivée d’EVRgreen, cette solution permettant à votre entreprise d’enfin harmoniser son offre en fonction des attentes des consommateurs », explique Mme Danielle Béliveau, PDG de Polyform.

Polyform entend faire un virage à 180 degrés afin d’offrir uniquement la solution EVRgreen pour les produits à usage unique. Cela va d’ailleurs en synergie avec les actions posées dans le cadre de leur certification ÉCORESPONSABLE, une authentification visant à mettre en place un plan d’action afin de maximiser la gestion du développement durable. 

Visionnez le clip d’EVRgreen

Source


Les articles de la catégorie Environnement pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :