Investissement de 5 M$ pour la traçabilité de l’aluminium de chez nous

L’industrie de l’aluminium est essentielle pour nos économies régionales et joue un rôle important dans nos chaînes d’approvisionnement. C’est un secteur qui offre de bons emplois à des milliers de Canadiens, dont plus de 60 % des travailleurs se trouvent au Québec. Ainsi, Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) annone un investissement de 5 M$ pour aider les entreprises de l’industrie de l’aluminium à croître et à créer des emplois.

Conformément à l’entente prise dans l’AEUMC et afin d’assurer la provenance et l’origine de l’aluminium utilisé pas nos entreprises, les sommes permettront à l’industrie d’assurer une meilleure traçabilité de la fonderie jusqu’aux frontières.

En partenariat avec l’Association de l’aluminium du Canada (AAC) qui gérera l’investissement de DEC, la ministre du Développement économique et des Langues officielles, l’honorable Mélanie Joly, a fait l’annonce de cette contribution non remboursable : « « En cette période d’incertitude, nous sommes là pour le secteur de l’aluminium et pour supporter tous les emplois qu’il représente. C’est ce qu’illustre l’annonce d’aujourd’hui : en appuyant l’Association de l’aluminium du Canada, Canmec et Staca, nous continuons à soutenir l’industrie dans ses efforts d’innovation et de traçabilité. Ensemble, nous pouvons faire une différence pour l’économie et les gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean, du Québec et de tout le Canada. »

Le projet vise à favoriser la commercialisation des produits de l’aluminium canadien en dotant l’industrie d’un système de traçabilité permettant d’authentifier et de documenter l’origine des produits tout au long de la chaîne de valeur. Cette aide financière profitera à un nombre important d’entreprises opérant à travers le Québec et le Canada et contribuera à maintenir des conditions favorables au développement de l’industrie de l’aluminium.

En plus de ce soutien à l’AAC, les entreprises Canmec et Staca de Saguenay reçoivent respectivement des contributions remboursables de 500 000 $ et de 133 470 $ pour leurs projets, qui permettent quant à eux de promouvoir la croissance économique par l’adoption de technologies et de processus novateurs. Cette aide financière de DEC soutient les entreprises dans l’amélioration de leur productivité, qui passe notamment par l’acquisition d’équipements numériques et automatisés, la diversification de leur offre et la modernisation de leurs installations.

En 2019, le secteur de la production de l’aluminium était le second plus important secteur d’exportation au Québec, après l’aérospatiale. Les exportations du secteur représentaient plus de 7 % des exportations totales du Québec (versus 12 % pour l’aérospatiale).

Source

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: