IBIOM développe une chambre d’isolement portative pour les hôpitaux et ambulances

Dans les dernières semaines, beaucoup d’entreprises québécoises et manufacturiers ont modifié leur production afin de contribuer à la lutte contre la COVID-19. Production de désinfectants pour les mains, blouses et masques… Les initiatives sont nombreuses.

De son côté, IBIOM Instruments Ltée conçoit des civières et fauteuils de soins pour le milieu de la santé depuis plusieurs années. Après avoir adapté ses civières de spécialités en civières-lits – dont les 14 premières unités viennent d’être commandées pour le Nord du Québec –, IBIOM développe un nouveau produit innovant pour répondre à un besoin des intervenants de première ligne : une chambre d’isolement portative.   

Le samedi 28 mars dernier, la direction d’IBIOM a reçu une demande d’un hôpital de Montréal pour développer une chambre d’isolement portative qui s’installerait sur les civières de transport pour amener un nouveau patient ayant des symptômes de la COVID-19 aux soins intensifs en évitant de tout contaminer sur son passage.

« En lisant la demande de l‘établissement de santé pour fabriquer un dôme de protection (chambre d’isolement), j’ai tout de suite su que je devais mobiliser toute l’équipe pour y travailler. Résultat : le vendredi suivant, je faisais un aller-retour à Montréal pour récupérer du matériel et à 19 h nous avions complété le 2e prototype qui peut s’installer sur les civières de transport de l’établissement », mentionne Jasmin Bibeau, président d’IBIOM.

Des défis de rigidité et des changements dans les requis ont conduit à un 3e prototype finalisé en fin de journée lundi 6 avril, grâce à l’aide d’un partenaire local, Frédéric Viton des Entreprises VIMAX, qui a mis son expertise à contribution durant le week-end en fabricant la structure d’acier inoxydable.

Si les responsables d’autres établissements de santé y voient un bon moyen de prévenir la propagation du virus, en protégeant son personnel de première ligne, IBIOM sera prête à répondre rapidement à la demande, ayant déjà contacté des partenaires pour accélérer la production au besoin. « Depuis le début de la crise, on voit beaucoup d’entraide et de partage. Ce projet est un bel exemple qui impliquera bien des Estriens », confirme Stéphane Mongeau, vice-président d’IBIOM. 

IBIOM a aussi identifié un besoin criant pour protéger les ambulanciers. Une version de la chambre d’isolement compatible à leurs civières sera en ce sens disponible pour tester d’ici quelques jours.

Source

(2 commentaires)

  1. Toutes nos sincères félicitations à toi , à M. Bibeau ainsi qu’à votre équipe.
    J’étais tellement contente d’avoir de tes nouvelles cher Stéphane et je profite de l’occasion pour saluer tes parents que j’appréciais beaucoup.
    Lucette Yockell et Norman Reader

Répondre à martin perreault Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :