Nouveau centre de correspondance : YUL consolide son statut de plaque tournante du trafic aérien

En plus d’une augmentation de la capacité d’accueil, cette nouvelle installation offrira une plus grande fluidité et un meilleur confort pour les passagers. Rappelons que ceux-ci permettent d’augmenter le taux de remplissage des appareils, ce qui mène au développement de nouvelles liaisons aériennes intéressantes, au bénéfice de toute la communauté. Sans correspondance provenant des quatre coins de l’Amérique, les Montréalais et les Québécois n’auraient pas accès à une offre aussi variée de vols directs au départ de Montréal.

YUL connaît un rythme de croissance passager soutenu depuis plusieurs années. Concrètement, c’est près d’un million de passagers en correspondance qui emprunteront ce nouvel espace comme passerelle vers la Chine, la Turquie, le Moyen-Orient, le Japon ou l’Afrique du Nord.

« Nous sommes extrêmement heureux d’annoncer la mise en service du nouveau centre totalement dédié au transit des passagers représentant un levier important pour le développement de la desserte aérienne de YUL. Grâce à ces nouvelles installations à la fine pointe, YUL devient plus que jamais un lieu stratégique pour la correspondance. Montréal-Trudeau est reconnu mondialement pour l’efficacité de ses opérations hivernales, ce qui, combiné à sa position géographique, lui conférait déjà un avantage certain », a affirmé Philippe Rainville, président-directeur général d’Aéroports de Montréal.

Le centre, qui a été réalisé selon les normes de construction durables, sera opérationnel en date du 11 décembre 2019 (première phase) et terminé en totalité à la fin de l’été 2020 (deuxième phase). Les coûts de 50 M$ reliés à la construction sont entièrement assumés par ADM.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :