ABB fabriquera un capteur optique pour GHGSat

Ce microsatellite est destiné au contrôle des gaz à effet de serre (GES) émis par les installations industrielles du monde entier. Le lancement de GHGSat-C2, prévu pour le début de l’année 2020, fera progresser le déploiement de la constellation satellitaire de l’opérateur GHGSat.

Avec plus de 30 années d’expérience dans l’industrie spatiale gouvernementale traditionnelle, ABB a joué un rôle clé dans la mise au point des capteurs mis en œuvre dans les principales missions d’observation de la Terre telles qu’AURA; TERRA; SciSat‑1; GOSAT 1 et 2; NPP; JPSS 1, 2, 3 et 4; Meteosat; MetOp-SG et bien d’autres. Tirant profit d’importants investissements internes, ABB combine aujourd’hui son savoir-faire en instrumentation spatiale avec sa puissance de fabrication industrielle pour offrir à GHGSat des conditions optimales en matière de production et d’intégration de charges utiles à déploiement rapide dans un milieu hautement compétitif.

Selon M. Stéphane Germain, président de GHGSat : « GHGSat-C2 profitera des leçons apprises lors de la production de notre satellite de démonstration et offrira des capacités supplémentaires aux marchés clés. Nous sommes impatients de travailler avec ABB pour faire de GHGSat-C2 un succès. »

Pour M. Marc-André Soucy, directeur des marchés spatiaux et de la défense pour l’unité opérationnelle Mesure et Analyse d’ABB : « Il s’agit d’une vraie opportunité de faire notre entrée dans l’industrie spatiale non-gouvernementale et de travailler dans des programmes de développement rapide de capteurs à faible coût. Ce marché est en pleine expansion et ABB est déterminé à y tenir un rôle de premier plan en tirant profit de la structure de notre entreprise tournée vers la production en série de capteurs destinés aux marchés industriels et de capteurs hautement spécialisés du marché spatial. »

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: