Des ministres avec des responsabilités économiques

Parmi les 26 membres de son cabinet, plusieurs ont des responsabilités ministérielles à forte saveur économique. Voici quelques-uns et quelques-unes de ces nouveaux ministres avec des fonctions économiques (NDLR : Les biographies ont été puisées sur le site de la Coalition Avenir Québec)

Pierre Fitzgibbon

Ministre de l’Économie et de l’Innovation

Député de Terrebonne

Pierre Fitzgibbon était associé directeur de Partenaires Walter Capital depuis novembre 2015 jusqu’à ce qu’il quitte ses fonctions le 30 septembre, peu importe l’issue des élections. Avant de joindre Partenaires Walter Capital, Pierre était président et chef de la direction d’Atrium Innovations, qui est un chef de file international dans le domaine du développement, de la fabrication et de la commercialisation de produits à valeur ajoutée destinés à l’industrie de la santé et de la nutrition. Pierre Fitzgibbon a passé cinq ans dans le groupe financier Banque Nationale, de 2002 à 2007, en premier lieu à titre de vice-président du conseil, financement des sociétés. Dans le cadre de ses fonctions, il était responsable de la coordination de l’équipe du développement des affaires, de la conduite des dossiers de financement ainsi que des mandats de fusions et acquisitions pour le Québec. Ensuite, il a été promu premier vice-président et chef de la direction financière et membre du comité de direction de la Banque.

Pierre Fitzgibbon a aussi fait carrière dans les secteurs manufacturiers et des télécommunications alors qu’il a travaillé, entre autres, pour le groupe Télésystème, de même que chez Domtar, à la Corporation des Tapis Peerless et chez Price Waterhouse. Membre du conseil d’administration de WSP et Heroux Devtek, Pierre Fitzgibbon a aussi récemment siégé aux conseils d’administration de Neptune Technologies, Lumenpulse, Arianne Phosphate, la Caisse de dépôt et placement du Québec et il préside actuellement le comité d’investissement du Fond Cycle Capital. Il a aussi siégé aux conseils de plusieurs autres sociétés des secteurs de la technologie, des télécommunications et des services financiers et de divers organismes de charité. M. Fitzgibbon détient un baccalauréat en administration des affaires de HEC Montréal. Il a passé avec succès ses examens de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec. Il a également complété un programme de quelques mois de dirigeant d’entreprise de la Harvard Business School.

Marie-Chantal Chassé

Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Députée de Châteauguay, administratrice

Marie-Chantal Chassé est une cheffe d’entreprise chevronnée, détentrice d’un baccalauréat en ingénierie (génie des matériaux) et d’une certification d’administratrice de sociétés, cumulant plus de 25 ans d’expérience en ingénierie, dont 20 ans dans l’industrie aéronautique. Elle est également stratège en gestion de l’innovation sociale et organisationnelle, spécialiste en amélioration continue et en gouvernance d’entreprises. Elle est présidente, cheffe de la direction et fondatrice de l’entreprise JMJ Aéronautique, une cheffe de file en assistance technique, impartition et gestion d’experts techniques, mobilisant des employés aux quatre coins du monde.

Marie-Chantal Chassé est aussi la présidente et fondatrice de l’organisme sans but lucratif Partage des ressources dans des communautés (PARC), depuis 2011, qui vise à expérimenter de nouveaux modes de travail et de collaborations industrielles. Elle collabore activement avec les organisations privées et les institutions publiques de multiples secteurs afin d’implanter des solutions avant-gardistes ayant pour but d’accroître la compétitivité des entreprises tout en améliorant la sécurité d’emploi et le bien-être des travailleurs. Bien impliquée dans son champ d’expertise, elle est actuellement entrepreneure en résidence au Centech, l’incubateur de l’ÉTS (École de technologie supérieure), administratrice du Centre des technologies avancées (CTA) depuis 2014 et a été administratrice du Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) de 2016 à 2018. Avec son conjoint, elle gère cette extraordinaire microentreprise qu’est sa famille recomposée, y accompagnant cinq jeunes femmes à se réaliser.

André Lamontagne

Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Député de Johnson, 58 ans, homme d’affaires

Avant d’être élu député de la circonscription de Johnson en 2014, André Lamontagne a été propriétaire, partenaire et administrateur de plusieurs entreprises privées et sociétés œuvrant dans les secteurs du commerce au détail, de la technologie, de l’aviation et du conseil en gestion. Il a aussi travaillé à titre de conseiller et coach auprès d’une clientèle issue principalement du monde des affaires.

André Lamontagne est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval et d’une maîtrise en psychologie de l’éducation et relations humaines de la Mount Saint-Vincent University de Halifax. Il détient aussi une licence professionnelle de pilote d’hélicoptère.

Il est père de deux jeunes filles qui le comblent de bonheur.

Jonathan Julien

Ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles

Député de Charlesbourg, 46 ans, comptable

Jonathan Julien est actuellement conseiller municipal dans l’arrondissement des Rivières à Québec. Il a été élu pour la première fois en 2013 et a été réélu en 2017. Jonathan Julien est membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CA, CPA). En plus de détenir une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP, il a également un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval.

De 2012 à 2013, Jonathan Julien a été secrétaire général de la Société immobilière du Québec où il était responsable des projets majeurs et des affaires corporatives. Son cheminement professionnel des 15 dernières années l’a emmené à œuvrer notamment en vérification interne, en gestion des risques et en gouvernance chez SSQ Groupe Financier, Desjardins, le Vérificateur général du Québec et Ernst&Young.

Jonathan Julien est engagé dans son milieu professionnel et dans sa communauté depuis plusieurs années. Il a été membre du comité organisateur des championnats mondiaux junior de ski alpin tenus au Mont-Sainte-Anne et au Massif de la Petite-Rivière-Saint-François à l’hiver 2013, membre du conseil d’administration de l’Institut des vérificateurs internes de Québec de 2009 à 2012 et entraîneur au club de soccer des Rivières de Québec.

Pierre Dufour

Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Député d’Abitibi-Est, entrepreneur

Résidant à Val-d’Or et ayant passé sa jeunesse à Boisbriand et à Amos, Pierre Dufour est bachelier en science politique à l’Université de Montréal et détenteur d’un certificat en marketing à l’École des Hautes Études Commerciales (HEC). Depuis 2015, il est copropriétaire de Club Voyages Plamondon, l’entreprise familiale située à Amos. Il a été directeur général au sein du CLD Vallée-de-l’Or pendant 7 ans, où il a eu l’occasion de soutenir et promouvoir l’entrepreneuriat dans la région, jusqu’à la dissolution de l’organisme par le Parti libéral.

Pierre Dufour a occupé de nombreux postes de haute direction tout au long de sa carrière, notamment pendant onze ans à titre de directeur général de l’Office du Tourisme et des Congrès de Val-d’Or et de la Corporation du Village minier et pendant cinq ans avec les Foreurs de Val-D’Or.

Pendant ces années, il a largement contribué à la réalisation de projets locaux, favorisant le développement économique, touristique et sportif pour la région de l’Abitibi et pour la Ville de Val-D’Or. Il souhaite maintenant poursuivre son parcours en s’impliquant en politique provinciale, ayant une vision bien définie des enjeux propres à la circonscription d’Abitibi-Est.

Marie-Ève Proulx

Ministre déléguée au Développement économique régional

Députée de Côte-du-Sud, 42 ans, gestionnaire et ex-élue municipale

Originaire de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, Marie-Ève Proulx cumule plus de 20 années d’expérience comme gestionnaire dans les secteurs du développement régional, de l’éducation et de la santé. Elle a contribué à la réalisation de nombreux projets locaux, régionaux et nationaux. Passionnée par Côte-du-Sud, elle veut faire entendre la voix des citoyens de toutes les générations qui l’habitent et la font vivre. Entre 2005 et 2013, elle a été conseillère puis mairesse de son village natal où elle s’est impliquée à valoriser le développement économique, le tourisme et la ruralité au sein de la MRC. Mère de trois enfants, elle a toujours su allier travail, famille et placer les citoyens au centre de ses priorités.

En 2013, elle a démarré sa propre entreprise de consultation et de coaching de gestion. Femme engagée, elle a, entre autres, été vice-présidente du Groupe Femmes, politique et démocratie (2014-2016), membre du conseil d’administration du CLD de la MRC de Montmagny (2010-2013). Elle a par ailleurs siégé au Conseil permanent de la Jeunesse et participé activement à la mise en place des Forums jeunesse régionaux du Québec. Marie-Ève est détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en travail social de l’Université du Québec en Outaouais.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: