Accueil » Dossiers » Construction » Création d’une grappe pour le secteur de la construction

Création d’une grappe pour le secteur de la construction

En vue d’appuyer le développement d’une culture collaborative, la convergence de savoir-faire, l’innovation, la productivité et la compétitivité au sein de l’ensemble de l’écosystème de la construction, le gouvernement du Québec lance la démarche qui mènera à la création d’une grappe dans le secteur de la construction, dont le lancement officiel est prévu à l’hiver 2019. La vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, en a fait l’annonce le 6 août.

« Les nouvelles technologies numériques et l’évolution des façons de faire dans le secteur de la construction entraînent d’importants défis pour cette industrie au Québec. Les grappes industrielles permettent la mise en commun des connaissances et des atouts des différents acteurs d’une même industrie afin de créer de véritables catalyseurs d’innovation », affirme Dominique Anglade. « Je suis convaincue que la démarche que nous annonçons aujourd’hui saura mobiliser l’ensemble des parties prenantes du secteur de la construction pour créer une grappe qui répondra aux défis auxquels fait face cette industrie. »

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) et le Conseil du patronat du Québec (CPQ) travailleront à mettre en œuvre cette démarche, qui comporte notamment les éléments suivants :

  • la réalisation d’une étude qui présentera, entre autres, des modèles d’affaires ainsi que des structures et des stratégies économiques utilisées au Québec et à l’international en ce qui a trait aux grappes industrielles;
  • l’organisation de chantiers de réflexion qui rassembleront l’ensemble des parties prenantes de l’industrie afin de définir des enjeux communs et propres à cet écosystème. Ces chantiers se tiendront respectivement à Québec et à Montréal le 30 octobre et le 1ernovembre ainsi que les 4 et 5 décembre prochains.

Le Plan économique du Québec de mars 2018 prévoit l’octroi au MESI d’une somme de 1,4 million de dollars sur cinq ans pour la création et le financement d’une grappe dans le secteur de la construction. Le MESI a instauré, en septembre 2017, une direction responsable du développement de l’industrie de la construction afin, notamment, de mieux accompagner les entreprises de ce secteur dans la réalisation de leurs projets d’investissement, d’innovation et de pénétration des chaînes de valeur mondiales. Regroupant plusieurs des entreprises les plus importantes du Québec, le CPQ réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que du secteur public, exerçant des activités au Québec.

« Le CPQ est fier de pouvoir s’associer, avec les partenaires de l’industrie, à un exercice de mobilisation sans précédent. Ce niveau de synergie a notamment été rendu possible grâce au travail mené depuis près de deux ans avec les différentes associations membres du CPQ et visant à créer des conditions plus favorables à l’innovation, à la productivité et à la compétitivité des entreprises actives dans les divers secteurs de la construction, y compris à l’échelle internationale », ajoute Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « Convaincu qu’un vaste ensemble de parties prenantes tirera profit de cette démarche, le CPQ tient à saluer le soutien gouvernemental et la vision de la ministre en faveur de la création d’une grappe vouée à la construction, de même que le grand professionnalisme des équipes de son ministère à cet égard. »

Ainsi, les entreprises, les associations et regroupements industriels, y compris d’autres grappes, les représentants de travailleurs, les ordres professionnels, les centres de recherche ainsi que les ministères et organismes gouvernementaux seront mobilisés pour faire de la création de cette grappe un succès. La Table des partenaires, qui regroupe les principaux représentants de l’industrie issus des différents secteurs d’activité, se réunira régulièrement afin notamment d’organiser les chantiers de réflexion qui auront lieu à l’automne.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre