Accueil » Dossiers » Actualité » Trois étudiants de l’ÉTS remportent une prestigieuse compétition de génie industriel

Trois étudiants de l’ÉTS remportent une prestigieuse compétition de génie industriel

Les étudiants en génie des opérations et de la logistique Xavier Rousseau-Laliberté, Marc Roy et Mathieu Dion ont remporté la compétition étudiante internationale de simulation Arena lors de l’Annual Conference & Expo 2017 de l’Institute of Industrial and Systems Engineers (IISE) qui s’est déroulée à Pittsburgh, en Pennsylvanie, du 20 au 23 mai. Il s’agit de la troisième 1re place d’affilée pour l’ÉTS à cette compétition rassemblant les meilleurs étudiants de la planète en génie industriel. Du jamais vu dans l’histoire de la compétition!

Une compétition de simulation pour résoudre une problématique réelle

L’objectif de cette compétition annuelle est de résoudre une étude de cas réelle en utilisant le logiciel Arena Rockwell Automation simulation package. Ce dernier permet de simuler des changements dans les processus opérationnels d’une entreprise afin d’évaluer tous les impacts d’une décision potentielle avant de la mettre en œuvre. Le cas soumis cette année visait l’optimisation des lignes de tests d’une entreprise produisant des circuits imprimés.

En équipe de trois étudiants de 1er cycle, les participants ont huit semaines pour développer une solution complète. Trois d’entre elles sont ensuite sélectionnées et invitées à la présenter lors de la IISE Annual Conference & Expo où elle est évaluée par un panel de juges chevronnés composé de professeurs et de professionnels de l’industrie. En 2017, pas moins de 72 équipes universitaires provenant de 26 pays différents ont participé… et ce sont les étudiants de l’ÉTS qui repartent une fois de plus avec le titre mondial!

Un des avantages concurrentiels des équipes de l’ÉTS est qu’elles produisent une courte vidéo résumant leur solution bien que cela ne fasse pas partie des exigences de la compétition. Découvrez ici leur vidéo de l’édition 2017.

Cinq podiums en cinq ans : une première dans l’histoire de la compétition

L’ÉTS participe à la compétition depuis 2013. À sa troisième participation, en 2015, elle a marqué l’histoire en étant la première université à monter sur le podium lors de trois éditions consécutives. Au terme de l’édition 2017, elle affiche cinq podiums en cinq ans, dont trois premières places consécutives.

Mathieu Dion en est à sa deuxième participation en autant d’années et vit un véritable rêve. Il nous explique ce qui, selon lui, permet aux équipes de l’ÉTS de performer de la sorte : « Nous avons d’excellents enseignants à l’ÉTS grâce à qui nous apprenons rapidement. Les chargés de cours Alexandre Ouellet et Jean-François Boulet nous offrent des cours très bien faits lors desquels on peut rapidement toucher aux aspects pratiques via l’utilisation du logiciel Arena. » Un autre élément important est l’existence du club de génie industriel de l’ÉTS qui veille au recrutement et à la logistique entourant les compétitions. Alexandre Themens, un membre du comité exécutif du club, nous explique : « Notre objectif est de cibler les meilleurs étudiants de l’ÉTS, de les recruter et de les accompagner dans toutes les étapes entourant la compétition. Nous nous occupons de trouver le financement nécessaire, d’optimiser la logistique du voyage et de leur rendre la vie facile afin qu’ils concentrent toutes leurs énergies sur la compétition. »

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre