Accueil » Chroniques » C-TPAT – La sécurité de votre chaîne d’approvisionnement

C-TPAT – La sécurité de votre chaîne d’approvisionnement

Au mois de mars dernier, j’ai eu la chance de participer au séminaire annuel sur le C-TPAT de l’U.S. Customs and Border Protection qui se tenait à Anaheim, Californie.

Ce séminaire existe depuis maintenant 4 ans, et est tenu dans le but de donner de l’information et de la formation aux partenaires C-TPAT.

Le thème de cette année était l’équilibre entre la sécurité de la chaine d’approvisionnement et l’économie (Balancing Supply Chain Security & Economic Efficiency). Plusieurs sujets ont été traités, dont le terroriste et le volume maritime géré par les ports de la Californie.

Lors des sessions de formation, il a été question des méthodes d’audition de sa chaine d’approvisionnement, la revalidation, quoi faire en cas de suspension, les meilleurs pratiques en sécurité, le développement d’un programme de sécurité, l’approche proactive des brèches dans la sécurité, la reconnaissance mutuel des programmes de sécurité avec les autres pays et la coopération entre les différentes agence américaine.

  • Conducting a Supply Chain Security Risk Assessment
  • Revalidations
  • Suspensions and Removals
  • C-TPAT Best Practices
  • Developing a Security Training & Awareness Program
  • Proactive Approaches to Security Breach Prevention
  • Mutual Recognition
  • Interagency cooperation

Tout au long du séminaire et des présentations, l’accent a été mis sur le maillon faible de la chaine approvisionnement : le transport. C’est pour cette raison que la majorité des containers arrivant des autres continents sont soit passé au rayon x avant l’embarquement sur le bateau (la douane américain est présente dans plus de 50 ports outre-mer) ou bien lors de leur arrivé aux États-Unis. En plus de cette vérification, un certain nombre de conteneurs sont vidés, inspectés ou reniflés par le meilleur ami du douanier, le chien.

Mais le plus gros problème de la douane américaine arrive de leur voisin du Sud, le Mexique. La corruption y est tellement omniprésente que même des transporteurs C-TPAT avec des chauffeurs FAST sont arrêtés pour avoir tenté d’importer des matières illicites.

Les officiers de douane mexicaine ne sont pas toujours blancs comme neige. La corruption est telle que les transporteurs doivent voyagés en convois afin d’éviter d’être arrêté par le cartel mexicain.

Tout ceci n’est pas pour aider la rapidité dans les transports : un nombre grandissant de vérification sont effectués sur les expéditions. Si vous exportez ou importez avec le Mexique vous devez vous méfier du maillon faible.

Denis Gendron, ccs (Canada et USA)
Dolbec Logistique International Inc.
361 Rue des Entrepreneurs
Québec, Qué. G1M 1B4
418-688-9115/800-267-9100

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.