Accueil » Dossiers » Actualité » Un chercheur à Hydro-Québec reçoit la plus haute distinction dans le domaine de la recherche et du développement en milieu industriel

Un chercheur à Hydro-Québec reçoit la plus haute distinction dans le domaine de la recherche et du développement en milieu industriel

Le prix Lionel-Boulet, qui représente la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec dans le domaine de la recherche et du développement en milieu industriel, est remis cette année à Karim Zaghib, chercheur et directeur général du Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie d’Hydro-Québec.

« La remise de ce prix à Karim Zaghib nous remplit tous à Hydro-Québec d’une grande fierté. Non seulement sa contribution à la recherche sur les matériaux de batteries depuis trente ans est-elle remarquable, mais elle a aussi permis à Hydro-Québec et à tout le Québec de rayonner à l’international. Il est un des acteurs importants d’un domaine de pointe qui nous touche tous dans notre vie de tous les jours, et qui s’avérera stratégique dans un contexte de transition énergétique », affirme Éric Martel, président-directeur général d’Hydro-Québec.

Après l’obtention d’un doctorat en électrochimie de l’Institut polytechnique de Grenoble et d’une habilitation à diriger des recherches (la plus haute qualification universitaire qu’une personne puisse recevoir dans certains pays) de l’université Pierre et Marie Curie – UPMC (Paris 6), Karim Zaghib poursuit sa carrière de chercheur à l’Osaka National Research Institute, au Japon, pour le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie. Durant trois ans, M. Zaghib développera une connaissance incomparable des matériaux utilisés dans les batteries lithium-ion. À compter de 1995, il joint l’Institut de recherche d’Hydro Québec, l’IREQ, fondé par M. Lionel Boulet, et deviendra l’initiateur des travaux sur les batteries lithium-ion de cette entreprise reconnue à travers le monde.

M. Zaghib est associé à plus de 550 brevets et 60 licences et a participé à plus de 420 articles et 22 monographies. Depuis 2017, il est à la tête du Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie d’Hydro-Québec (CEETSE). Ce centre réunit plus de 100 esprits inventifs qui unissent leurs forces pour réaliser le rêve de cet ambassadeur, qui est d’aller toujours plus loin.

M. Zaghib a figuré à trois reprises, en 2015, en 2016 et en 2017 sur la liste The World’s Most Influential Scientific Minds de Clarivate Analytics. Cette distinction est accordée aux scientifiques ayant un impact exceptionnel dans leur champ de recherche, c’est-à-dire ceux qui sont les plus cités par leurs pairs. Karim Zaghib a reçu plus de dix autres prix et distinctions, dont les titres de Fellow de l’Académie canadienne du génie en 2017, de Fellow de l’Electrochemical Society en 2011, et les prix IBA Technology Award en 2017 et IBA Research Award en 2010 de l’International Battery Materials Association.

Lionel Boulet (1919-1996) fut à l’origine de l’Institut de recherche en électricité du Québec (IREQ), aujourd’hui l’Institut de recherche d’Hydro-Québec. Le prix qui porte son nom honore les personnalités qui se sont illustrées par leurs activités de recherche-développement en milieu industriel.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre