Accueil » Dossiers » Actualité » Plus de 3,7 M$ accordés à Kinova pour effectuer un important virage numérique

Plus de 3,7 M$ accordés à Kinova pour effectuer un important virage numérique

Kinova, un service d’assistance robotique au service des personnes vivant avec une mobilité réduite aux membres supérieurs, se voit accorder une aide financière de 3 773 970 $ du gouvernement du Québec afin d’automatiser son processus de fabrication et former sa main-d’œuvre.

Pour la réalisation de ce projet, évalué à 3 808 100 $, le ministère de l’Économie et de l’Innovation octroie un montant de 1 523 240 $ par l’entremise du programme ESSOR et Investissement Québec consent une somme de 1 523 240 $ à même ses fonds propres. Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale attribue également une aide financière de 727 490 $ par le biais du volet Entreprises de la Mesure de formation de la main‑d’œuvre et de la mesure Concertation pour l’emploi.

« L’objectif ambitieux de Kinova amène toutes sortes de défis, dont celui d’un important virage numérique pour ce qui est de la chaîne de production. Ce projet lui permettra d’établir sa position de leader mondial dans son domaine et d’augmenter son chiffre d’affaires d’ici deux ans. Je salue les initiatives des entrepreneurs de la région des Laurentides qui non seulement font progresser leur entreprise, mais investissent et créent des emplois très bien rémunérés », mentionne Eric Girard, ministre des Finances, ministre responsable de la région de Laval et député de Groulx.

Kinova conçoit, fabrique et commercialise des solutions robotiques clés en main pour aider les entreprises à automatiser leurs processus et à améliorer la qualité de leurs produits afin de répondre aux exigences croissantes de la société. La mission de l’entreprise, lorsqu’elle a été fondée à Boisbriand en 2006, était de venir en aide aux personnes ayant des limitations au haut du corps grâce aux robots d’assistance les plus sécuritaires sur le marché. Cette technologie a évolué de manière inhérente à des fins médicales et de recherche, et plus récemment en tant que robots professionnels.

L’automatisation de la chaîne de production permettra à Kinova d’augmenter, d’ici trois ans, sa capacité de production en passant de 500 à 3 500 robots par année. À ce jour, ce projet a permis la création de 65 emplois.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre