Accueil » Dossiers » Actualité » 70 bourses d’honneur pour les jeunes entrepreneurs

70 bourses d’honneur pour les jeunes entrepreneurs

Le gouvernement du Québec attribuera 70 bourses d’honneur d’une valeur maximale de 25 000 $ chacune à de jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans pour soutenir le développement de leur entreprise. 1 à 10 bourses par région seront accordées.

Il s’agit de la deuxième édition des bourses d’honneur, qui ont pour objectifs de compléter l’offre de financement traditionnel et de stimuler l’entrepreneuriat dans l’ensemble du Québec. Celles-ci seront accordées à des entrepreneurs issus des 17 régions administratives.

L’évaluation des candidatures porte notamment sur l’originalité et le caractère novateur du projet, l’analyse de marché, le plan marketing, les aptitudes et les compétences du demandeur, l’apport (valeur ajoutée) de la bourse sur le développement du projet ainsi que la qualité générale du dossier. Les lauréats seront sélectionnés parmi les finalistes invités à présenter leur projet d’entreprise devant les membres de la table d’action en entrepreneuriat de leur région.

« En plus de favoriser l’essor d’un Québec moderne, audacieux et innovant, l’entrepreneuriat constitue un puissant moteur de croissance pour le développement des régions. Il est donc essentiel d’encourager les jeunes qui osent se lancer en affaires. Les entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans éprouvent parfois des difficultés à obtenir un financement adéquat pour la réalisation de leur projet. L’attribution de bourses d’honneur représente donc une magnifique occasion pour ces jeunes d’obtenir un coup de pouce afin de concrétiser leur vision entrepreneuriale », mentionne Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

L’appel de candidatures a débuté le vendredi 13 septembre et les entrepreneurs intéressés ont jusqu’au lundi 7 octobre pour soumettre leur candidature en ligne à partir de la page Bourses d’honneur.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre