Accueil » Dossiers » Actualité » Lancement des travaux à Saguenay pour le Centre de recherche et de développement ELYSIS

Lancement des travaux à Saguenay pour le Centre de recherche et de développement ELYSIS

ELYSIS a officiellement lancé les travaux de construction de son Centre de recherche et de développement à Saguenay, où des experts techniques poursuivront le développement de sa technologie de rupture visant à éliminer toutes les émissions directes de gaz à effet de serre (GES) du processus de production d’aluminium.

Des représentants des gouvernements du Québec et du Canada, ainsi que des hauts dirigeants d’ELYSIS, d’Alcoa et de Rio Tinto ont participé à l’événement sur le lieu des futures installations, situées à l’intérieur du Complexe Jonquière de Rio Tinto, également le site de l’Aluminerie Arvida, l’Usine Vaudreuil et du Centre de recherche et de développement Arvida. Le projet de 50 millions $ devrait être pleinement opérationnel dans la deuxième partie de l’année 2020 et emploiera à terme plus de 25 experts techniques.

Issue d’un partenariat de classe mondiale sans précédent entre deux géants de l’industrie de l’aluminium, Alcoa et Rio Tinto, la coentreprise ELYSIS est à l’origine d’un nouveau procédé révolutionnaire pour la production d’aluminium. Cette avancée technologique, dont le développement est appuyé par Apple, permettra d’éliminer complètement les émissions de GES du procédé traditionnel de production d’aluminium, et de les remplacer par de l’oxygène pur. La technologie ELYSIS™ a ainsi le potentiel de réduire considérablement l’empreinte environnementale de l’industrie mondiale de l’aluminium.

« Le lancement des travaux de construction du Centre de recherche et de développement d’ELYSIS à Saguenay marque un jalon important vers la commercialisation de notre technologie à l’échelle mondiale, en 2024. C’est un grand jour pour nous, mais également pour toute l’industrie de l’aluminium. Nous avons très hâte de poursuivre notre travail à partir d’ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans une région reconnue internationalement pour son expertise et son savoir-faire », mentionne Vincent Christ, président-directeur général d’ELYSIS.

ELYSIS continuera de travailler en étroite collaboration avec l’équipe de conception de technologie de Rio Tinto en France et le Centre technique d’Alcoa, près de Pittsburgh aux États-Unis, où cette technologie brevetée a été inventée par Alcoa. Depuis 2009, Alcoa y produit du métal à une échelle de recherche sans émissions directes de GES liées au processus de production d’aluminium.

Le Centre technique d’Alcoa offre d’ailleurs du soutien à ELYSIS quant aux matières servant à la fabrication des anodes et cathodes de nouvelle génération, lesquelles sont essentielles au développement du nouveau procédé. L’équipe de conception de technologie de Rio Tinto en France s’affaire quant à elle à créer des modèles à échelle commerciale pour que la technologie ELYSIS™ puisse être utilisée tant dans les nouvelles alumineries que pour la conversion d’installations existantes.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre