Accueil » Dossiers » Actualité » L’UdeS et la Caisse de dépôt et placement du Québec lancent un programme au bénéfice des startups

L’UdeS et la Caisse de dépôt et placement du Québec lancent un programme au bénéfice des startups

L’Université de Sherbrooke et la Caisse de dépôt et placement du Québec lancent le programme CDPQ Stratégies d’expansion, qui soutiendra une vingtaine d’entreprises technologiques en démarrage dans leurs démarches de croissance et d’internationalisation. Destiné aux jeunes entreprises à succès dans les secteurs technologiques de pointe, ce programme prévoit notamment un accompagnement sur mesure dans les domaines de la commercialisation à l’étranger, l’intelligence de marché, les ressources humaines et le déploiement à l’international.

Ce nouveau programme vise plus particulièrement les objectifs stratégiques suivants :

  • Augmenter les capacités de réussite des entrepreneurs en leur donnant de meilleurs outils, des formations et un accompagnement sur-mesure en fonction de leurs besoins.
  • Favoriser l’accès à de nouveaux réseaux québécois ou internationaux pour les entreprises sélectionnées de l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques.
  • Accélérer l’expansion d’entreprises à succès dans les secteurs technologiques de pointe avec la création et le déploiement d’un plan de croissance.

« Ce nouveau programme s’inscrit à merveille dans la gamme de soutien de très haut niveau qui distingue l’écosystème entrepreneurial de notre institution. Nous remercions notre partenaire la Caisse de dépôt et placement du Québec, qui se joint à nous pour propulser l’essor d’entreprises prometteuses afin d’exporter le savoir-faire d’ici et, ultimement, de contribuer à créer des emplois hautement qualifiés », affirme le vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’UdeS, M. Jean-Pierre Perreault.

« La croissance et l’innovation représentent deux piliers forts de notre stratégie d’accompagnement destinée aux entreprises au Québec. Par ce nouveau partenariat avec l’Université de Sherbrooke, la Caisse vise à appuyer les entreprises technologiques en démarrage afin qu’elles connaissent de la croissance et qu’elles soient plus rapidement compétitives sur les marchés mondiaux. Pour ce faire, la Caisse mettra son réseau local et international ainsi que son expertise au bénéfice de ces sociétés technologiques afin de les amener à une étape supérieure d’expansion », indique Manon Hamel, vice-présidente, Développement des affaires et Initiatives Québec de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le programme vise à accompagner vingt entreprises dans les cinq prochaines années. Cinq entreprises ont déjà été sélectionnées, donc IngéniArts, qui exploite une technologie brevetée relative à la fabrication de batteries électrostatiques pour les secteurs de la traction et du levage électriques, plus particulièrement pour le marché des chariots élévateurs électriques.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre