Accueil » Dossiers » Actualité » Construction de deux traversiers: contrat d’environ 400 M$ pour la Davie

Construction de deux traversiers: contrat d’environ 400 M$ pour la Davie

C’est aux Îles-de-la-Madeleine que le ministre fédéral des Transports Marc Garneau a annoncé au nom de l’honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics, de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, que le gouvernement du Canada entamait des négociations contractuelles avec Chantier Davie pour la construction de deux nouveaux traversiers pour Transports Canada.

La valeur finale du contrat et l’échéancier de la construction seront déterminés une fois que les négociations avec le chantier naval seront terminées. Par ailleurs, le gouvernement du Canada amorcera des discussions avec les exploitants actuels des navires afin de les consulter sur les particularités techniques requises dans la construction des navires.

Le 22 mai 2019, le gouvernement du Canada a diffusé un préavis d’adjudication de contrat dans lequel il exprimait son intention de conclure un contrat avec Chantier Davie pour la construction des traversiers. Les autres fournisseurs intéressés disposaient de 15 jours civils pour présenter un énoncé de capacités démontrant qu’ils satisfaisaient aux exigences exposées. Aucun énoncé n’a été présenté.

Les nouveaux traversiers remplaceront le navire à moteur (NM) Madeleine, qui assure en ce moment la liaison entre les Îles de la Madeleine, et Souris (Île du Prince Édouard), et le NM Holiday Island, l’un des deux navires qui relient Wood Islands (Î. P. É.) à Caribou (Nouvelle Écosse). Les deux navires approchent la fin de leur durée de vie utile. En ce sens, le gouvernement du Canada a mentionné vouloir s’assurer que l’échéancier pour la construction des navires soit rapidement déterminé et que ceux-ci soient livrés dans les délais prescrits.

« Le gouvernement du Canada comprend l’importance que revêt le service de traversier pour la population des Îles-de-la-Madeleine, et c’est pourquoi nous sommes déterminés à assurer la prestation continue et fiable de ce service. L’investissement dans ce projet appuiera l’industrie maritime canadienne, créera des emplois et fera croître la classe moyenne dès maintenant, tout en jetant des bases solides pour un avenir économique durable », mentionne M. Marc Garneau, ministre des Transports.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre