Accueil » Dossiers » Actualité » Exonetik investira plus de 2 M$ dans la construction de nouvelles installations à Sherbrooke

Exonetik investira plus de 2 M$ dans la construction de nouvelles installations à Sherbrooke

C’est par voie de communiqué de presse que l’entreprise, installée dans les locaux de l’incubateur-accélérateur Espace-inc depuis 2015, annonce l’acquisition d’un terrain dans le Parc industriel régional de Sherbrooke afin d’y ériger un bâtiment de 14 000 pi2. Pour réaliser sa vision, l’entreprise doit augmenter sa capacité de production et celle-ci passera d’une part par l’embauche de main-d’œuvre additionnelle à la vingtaine d’employés actuels et d’autre part par l’aménagement d’une ligne d’assemblage.

Exonetik conçoit, développe et fabrique des actionneurs à fluide magnétorhéologique qui permettent d’obtenir des fonctionnalités jusqu’alors impossibles et qui vont satisfaire des besoins non comblés du marché. Basés sur une technologie développée à l’Université de Sherbrooke ainsi que sur une dizaine années de recherche et développement, les systèmes mécatroniques brevetés d’Exonetik offrent une combinaison unique de densité et de précision de force ainsi qu’une fiabilité de niveau aérospatial, le tout à un coût abordable. L’équipe d’Exonetik collabore avec des chefs de file des secteurs de l’aérospatiale, de l’automobile, de la performance humaine et de la robotique afin de redéfinir les interactions physiques entre les humains et les machines.

Grâce au démarchage effectué entre autres à l’aide des programmes Sherbrooke International de Sherbrooke Innopole, Exportation du MEI et CanExport, l’entreprise a pu créer de nouveaux partenariats en Europe et aux États-Unis. Déjà bien implantée au Canada dans divers secteurs, l’entreprise de haute technologie est en voie de créer un créneau non existant d’actionneurs novateurs à Sherbrooke, favorisant sa réputation à l’international comme ville innovante.

« En ce moment, nous devons refuser ou retarder des nouveaux projets de développement par manque de ressources humaines qui ne peuvent être embauchées en raison de l’insuffisance d’espace. D’importants clients attendent d’ailleurs patiemment la construction de l’usine pour augmenter leurs commandes d’actionneurs. C’est dans ce contexte qu’il s’avère nécessaire de nous relocaliser dans des locaux plus fonctionnels afin d’accroître notre niveau de productivité et ainsi accélérer notre croissance », explique Pascal Larose, PDG de l’entreprise.

La construction du bâtiment doit débuter à l’été 2019 avec l’objectif d’y emménager avant la fin de l’année.

Source

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre