Accueil » Dossiers » Électrique/Électronique » C2MI et Varitron inaugurent le premier Centre de fabrication de pointe au Canada consacré entièrement à l’électronique

C2MI et Varitron inaugurent le premier Centre de fabrication de pointe au Canada consacré entièrement à l’électronique

C2MI et Varitron sont fières d’annoncer officiellement l’ouverture du premier centre de fabrication de pointe au Canada consacré entièrement à l’assemblage de cartes électroniques et à l’électronique imprimée.

Établi dans le centre de recherche de C2MI à Bromont, le centre de fabrication de pointe sera doté des équipements à la fine pointe utilisés dans les domaines de l’électronique imprimée, de l’assemblage de circuits, de la nanoprotection et des techniques de refroidissement avancées ainsi que d’une chaîne d’approvisionnement intégrée qui permettra une fabrication à grande échelle. Cette annonce a été faite dans le cadre du CPES2019, le plus important congrès canadien sur l’électronique imprimable, flexible et hybride, organisé par intelliFLEX à Bromont les 16 et 17 mai derniers.

Des installations uniques pour accélérer le développement des technologies émergentes

L’objectif de ces nouvelles installations est de veiller à ce que des entreprises de tous les segments de marché demeurent des fournisseurs de premier plan par leurs capacités à offrir de nouveaux produits, de nouvelles possibilités et de nouvelles applications, restant ainsi à l’avant-garde du processus de l’offre et de la demande. Des équipes hautement qualifiées composées d’experts et de scientifiques chevronnés provenant de l’industrie et du milieu universitaire aideront les entreprises dans leur développement de produits et leur processus de conception, tout en continuant de se concentrer sur des cibles de production à grande échelle pour les diverses solutions qu’elles proposent.

Les entreprises pourront avoir accès à des services à la carte ou proposer des technologies qui n’ont pas encore été testées ou développées en utilisant un éventail de services allant de la conception à la commercialisation. La Politique des retombées industrielles et technologiques (RIT) est un incitatif significatif pour les entreprises étrangères qui choisiront d’utiliser les services du centre de fabrication de pointe puisque cette politique exige que les entreprises à qui l’on octroie des contrats dans le domaine de la défense exercent leurs activités au Canada.

Le projet du centre de fabrication de pointe, qui représente un investissement total de 6,5 M$, a pu être réalisé grâce à la collaboration scientifique de l’Université de Sherbrooke et de Varitron, ainsi qu’au financement du Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec de l’ordre de 3 M$, du C2MI pour 2,1 M$ ainsi qu’aux fournisseurs d’équipement qui ont contribué jusqu’à 1,4 M$ en capacités à valeur ajoutée.

« Le centre de fabrication de pointe jouera un rôle déterminant pour que les entreprises canadiennes demeurent en tête de peloton de la concurrence en accélérant le développement de solutions et de produits novateurs afin que ces derniers soient commercialisés plus rapidement. En tant que centre de recherche et de développement, l’un de nos objectifs principaux est de veiller à ce que nos installations soient dotées d’équipements qui assureront la compétitivité de nos clients et de nos membres, peu importe le secteur industriel dans lequel ils évoluent », a indiqué Normand Bourbonnais, chef de la direction de C2MI.

« Ce centre de fabrication de pointe est une étape importance pour s’assurer que l’écosystème d’innovations a accès à des installations et des équipements de pointe et à la plus récente expertise scientifique pour accélérer son développement technologique », a dit Michel Farley, président et chef de la direction de Varitron. « Après plus de quatre ans de planification et de peaufinage, Varitron est fière de voir ce projet se concrétiser. »

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre