Accueil » Chroniques » STIQ » Gala Les Mérites STIQ – L’entrepreneuriat québécois à son meilleur

Gala Les Mérites STIQ – L’entrepreneuriat québécois à son meilleur

Montréal – L’association de maillage industriel STIQ a présenté dans le prestigieux édifice Windsor le 28 mars dernier le gala des Mérites STIQ, qui souligne l’excellence d’entreprises manufacturières dans six catégories. Métalus, Styl&Tech, Métal Bernard, Techniprodec et APN Global ont chacune récolté une distinction, tandis qu’ABIPA Canada remportait le grand prix Marius-Fortin soulignant l’excellence de l’ensemble de ses pratiques d’affaires.

L’événement de prestige, qui est présenté à tous les deux ans, a eu lieu dans le salon Versailles de l’édifice Windsor. Ce luxueux hôtel inauguré en 1878 a subi un désastreux incendie en 1957, pour retrouver une partie de sa splendeur au cours des 25 dernières années. C’est l’animateur Stéphane Bellavance, que l’on a connu sur les plateaux des émissions « Génial! », « Par ici l’été » et « Au suivant », qui a déridé l’assemblée avec doigté, même s’il ne peut toujours pas expliquer ce qu’est une entreprise 4.0!

C’est Métalus, une entreprise de Drummondville spécialisée en transformation du métal en feuille et assemblage, qui a gagné la distinction des Ressources humaines. En 2015 cette compagnie y avait obtenu le prix « Stratégies et structure organisationnelle », et a donc poursuivi ses efforts de belle façon. Cindy Virasack, sa directrice des ressources humaines, a chaudement remercié l’équipe de Métalus, de laquelle dépendent les succès de l’entreprise alors que le Québec connaît une importante pénurie de main-d’oeuvre.

Roch Champagne, le pdg de Styl&Tech, est monté sur la scène pour y recevoir le prix Innovation pour son véhicule de l’avenir.

L’entreprise de Québec est spécialiste en conception et en développement de véhicules et de produits ferreux et non-ferreux. Elle réalise en ce moment un autobus d’aluminium léger et aux caractéristiques environnementales de pointe.

Métal Bernard, faisant partie du Groupe Mundial, a reçu la distinction d’Amélioration continue. L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon sur la rive sud de Québec est habituée à de telles reconnaissances, ayant entre autres récolté le grand prix Marius-Fortin du STIQ en 2015. Érick Valois, l’un des actionnaires, nous explique : « Nous avons gagné grâce à l’implication et aux efforts de toute l’équipe, pas simplement à cause des dirigeants, qui considèrent plutôt leur travail comme un rôle de superviseur. Vraiment tout le monde se sent concerné dans le développement de l’entreprise, qui compte environ 300 personnes. Les prochains mois vont être importants et surtout consacrés au 4.0, ce qui va nous permettre d’être encore plus efficaces et à l’écoute de nos clients. »

La distinction de la Relève a été remise à Techniprodec et à son président Sébastien Farkas. L’entreprise de composantes aéronautiques de Montréal a été fondée en 1975 par son père André, qui a su avec doigté passer les rênes à la seconde génération. « Notre succès passe par l’excellent travail de l’équipe au complet et par une bonne communication. Il faut savoir se parler, écouter l’opinion de l’autre, avoir de l’ouverture d’esprit et de la souplesse autant du côté des précédents employés et directeurs que des nouveaux », précise Sébastien Farkas.

C’est APN Global qui a reçu la distinction de la Transition vers l’industrie 4.0. Ce regroupement de six sociétés spécialisées dans la conception et la réalisation de pièces complexes entre autres pour le secteur aéronautique mise sur les nombreux apports de la robotisation, de la numérisation afin d’améliorer ses procédés manufacturiers et sa productivité. Yves et Jean Proteau ont tour à tour pris la parole pour remercier l’industrie, mais également pour la sensibiliser à l’urgence de relever le défi de la quatrième révolution industrielle.

Le grand prix Marius-Fortin, nommé en l’honneur d’un des membres fondateurs de l’association, est remis depuis 2015 à la compagnie qui se surpasse dans toutes les sphères de ses activités. Cette année c’est ABIPA Canada, une entreprise aéronautique de Boisbriand, qui a été couronnée. Huit membres de son équipe comptant plus de 140 personnes, dont le directeur des opérations Rui Cabral, sont montés sur scène. « On s’y attendait un peu, surtout après qu’une équipe soit passée ici pour tourner une vidéo quelques semaines avant l’événement », nous explique avec fierté Rui Cabral, originaire des Açores, qui est un groupe d’îles portugaises situées au large du continent européen. L’entreprise a d’abord produit des structures d’avion pour surtout créer des pièces de moteur et de train d’atterrissage durant les dernières années. « Notre succès, on le doit à nos employés, provenant de 19 nationalités. J’ai même fait poser des drapeaux de tous les pays dans la salle… Quand c’est le Mundial de soccer il y a une atmosphère incroyable ici, c’est comme une grande famille », ajoute M. Cabral, en précisant qu’il reste encore beaucoup de place pour de futures améliorations. « C’est un grand prix pour une bonne performance globale, mais ça ne veut pas dire qu’on est les meilleurs pour chaque chose. On va poursuivre nos efforts pour revenir ici! », conclut-il.

Par Frédéric Laporte

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre