Accueil » Dossiers » Entreprises et Investissement » Québec accorde près de 6,9 M$ à l’entreprise Barrette-Chapais Itée

Québec accorde près de 6,9 M$ à l’entreprise Barrette-Chapais Itée

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 6 847 000 $ à Barrette-Chapais Itée pour la construction de deux dômes d’entreposage de matériaux secs et d’un convoyeur au terminal maritime de Grande‑Anse, au port de Saguenay. Le projet, dont le coût total est estimé à 17 millions de dollars, permettra la création de près de 25 emplois.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, accompagné de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

« Notre gouvernement est fier de soutenir financièrement des projets qui contribuent au développement économique régional et permettent d’accroître l’offre de service en transport maritime. C’est un levier important de l’économie québécoise qui permet à des entreprises comme Barrette-Chapais d’exporter leurs produits outre-mer. Le projet annoncé aujourd’hui contribuera assurément à l’essor du Québec et de la région, » a mentionné François Bonnardel.

Le projet de construction de deux dômes d’entreposage et d’un convoyeur constitue un maillon essentiel dans la logistique du transport de granules de bois. Sa réalisation permettra à Barrette-Chapais d’exporter ses granules de bois vers l’Europe, et d’autres entreprises de la région du SaguenayLac-Saint-Jean pourront bénéficier de ces nouvelles infrastructures d’entreposage.

« Avec la concrétisation de ces nouvelles infrastructures au port de Grande-Anse, le marché de la granule de bois représente dorénavant, je crois, une réelle possibilité additionnelle pour les marchés traditionnels des produits conjoints du sciage ainsi que pour l’ensemble de l’industrie forestière au Québec. Vu comme une option de remplacement à l’huile, au gaz ou au charbon, ce produit est en pleine croissance au niveau international. Il est donc très intéressant pour l’environnement et le futur de l’industrie forestière du Québec, » a affirmé Benoît Barrette, président de Barrette-Chapais Itée.

L’aide financière est accordée dans le cadre du volet 1 du Programme de soutien aux investissements dans les infrastructures de transport maritime, qui a pour but de concrétiser les engagements de la Stratégie maritime en accélérant les investissements dans les secteurs maritime et portuaire.

Crédit photo: Dominique Savard, Informe Affaires

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre